L’albinisme est une mutation génétique héréditaire qui engendre une carence en mélanine. Cette dernière est responsable de la pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux, ce qui fait que lorsqu’on en est atteint, ils sont généralement de couleur très claire.

Publicité

Même si cette pathologie ne s’aggrave pas au fil du temps, elle reste chronique et incurable. Elle peut être retrouvée chez les humains, mais aussi chez d’autres races, telles que les écureuils, les félins ou encore les oiseaux.

C’est le cas de ce rouge-gorge, aperçu à Bridford, au Royaume-Uni. John Walters, artiste et passionné de la nature, explique que cette trouvaille est rare et qu’il a eu la chance de découvrir 4 rouges-gorge albinos au cours de sa vie. 

Deux d’entre eux se trouvaient au Tarka Trail, à un kilomètre l’un de l’autre, tandis que le troisième vivait au Lelant, dans le Cornwall. Ces créatures, entièrement recouvertes de blanc, ne sont pas reconnues par les membres de leur espèce à cause de l’absence du trait si caractéristique qu’est leur poitrine couleur sang.

John Walters, passionné de la faune, suit l’oiseau depuis 2016.

Les chercheurs pensent que c’est pour cette raison que cet oiseau n’a pas eu l’occasion de s’apparier pendant des années. Après avoir surveillé la femelle albinos sur quatre saisons d’accouplement, Walters atteste tristement qu’elle n’a pas eu la chance de se reproduire depuis tout ce temps.

John Walters/SWNS

Un des points positifs, cependant, est que cela lui a permis d’avoir une espérance de vie plus élevée que les autres. En effet, la période de fertilisation est connue pour être l’une des plus stressantes pour le rouge-gorge. 

Trouver le partenaire idéal et tout le processus de séduction se révèle être une tâche fatigante et ardue pour ces petites créatures. Ajouté à cela l’effort qu’ils doivent fournir afin de subvenir aux besoins de leurs progénitures, leur longévité est réduite à une année au maximum.

Contrairement aux rouges-gorge communs, ce petit être « de neige » ne subit pas ces émotions qui épuiseraient son organisme et qui pourraient lui être fatales. Alors que d’autres perdent de leur vitalité au bout de quelques mois, elle continue d’égayer le village de sa voix cristalline depuis maintenant 4 ans.


Partagez l'article

>