Les phénomènes naturels en général sont soumis à des règles et lois qui font qu’un écosystème est respecté. Tout est conçu de façon à ce qu’un enchaînement se crée et que le cycle continue.

Publicité

Mais la nature ne cesse de nous surprendre et nous réserve parfois quelques imprévus.

Un événement météorologique a stupéfait les spécialistes du domaine. De la grêle, plus drue et intense qu’à l’accoutumée a frappé la ville de Villa Carlos Paz, en Argentine, il y’a deux ans de cela. Une étude plus récente de ce phénomène a été conclue avec des résultats pour le moins terrifiants. 

Publicité

Matthew Kumjian, météorologue et meneur de la recherche sur le sujet, a affirmé qu’il s’agissait là de « la dernière chose qu’on attendrait d’un tel incident. » En effet, un morceau de grêle a particulièrement attiré l’attention de l’équipe.

Ce qui le rend si spécial, explique Kumjian, c’est bien sa taille. Avec une largeur estimée à 23,7 cm, cette pièce serait la plus volumineuse jamais enregistrée. Ces dimensions restent cependant à confirmer, puisqu’elles ont été établies à partir d’une vidéo.

Un autre morceau de la même tempête, cette fois retrouvé par Victoria Druetta, en serait le concurrent direct. Il mesurerait 18 cm, sans compter les quelques débris qui s’en sont engendrés suite à sa collision avec le sol.

Publicité

Une telle chose est possible, nous éclaire le spécialiste. Le processus de formation de ces énormes morceaux de grêle est le suivant : des gouttes de pluie gèlent sous des températures en dessous de zéro. Elles se condensent entre elles avant que d’autres gouttelettes viennent se glisser dans les fissures et finissent de consolider le bloc de glace.

morceau de grêle
Le morceau de grêle de 18cm/Victoria Druetta

Des conditions extrêmes sont requises pour que ce type d’événements se produisent. Ainsi, la tempête doit être assez forte pour pouvoir supporter le poids de ces blocs. Un environnement humide et chaud est également un plus qui rend propice l’arrivée de tels incidents. 

Cependant, ce genre de phénomène peut se révéler dangereux. Compte tenu de leur taille et leur composition, ils pourraient avoir des impacts négatifs sur l’agriculture, causer des blessures aux animaux et aux humains, et parfois même des décès. Il est alors primordial de savoir contenir sa curiosité et ne pas s’aventurer dehors lorsqu’il grêle.

Publicité

Les experts se montrent mitigés, affirmant qu’en vue des changements climatiques actuels, il est encore plus compliqué de prédire l’arrivée de telles tempêtes afin d’en minimiser les dégâts ou de les étudier de manière plus approfondie.

Ce qui peut les aider, en revanche, serait de les signaler lorsqu’elles se présentent et de leur fournir les informations nécessaires, comme la taille des grêlons, la date, l’heure ou le lieu de l’incident, etc.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>