Être percuté par un astéroïde de grande taille représente l’un des pires scénarios qui puissent arriver à notre planète. Bien que les chances qu’un tel évènement se produise soient très minces, la menace est bien réelle et les conséquences peuvent être désastreuses. 

Publicité

La préoccupation des chercheurs est donc de trouver le moyen d’éviter à la Terre une catastrophe dans le cas où l’un d’entre eux était amené à se diriger vers nous, et une solution vient, semble-t-il, d’être mise au point. 

Pierre Caril / ESA

En effet, une équipe de scientifiques du Massachusetts Institute of Technology est parvenue à élaborer une carte de décision capable de pondérer plusieurs facteurs liés aux caractéristiques d’un astéroïde, à l’exemple de sa masse et de son élan. 

Grâce à celle-ci, les experts seront également en mesure de prédire la façon la plus efficace d’empêcher une collision si la trajectoire constatée de l’objet inclut le trou de serrure de résonance. 

Celui-ci est susceptible d’altérer la direction d’un corps céleste rocheux qui le traverse à cause de la gravité terrestre, augmentant ainsi les risques d’écrasement sur notre globe. 

La carte de décision, établie par les scientifiques du MIT, vise trois objectifs. Le premier est d’éloigner l’astéroïde à l’aide d’un projectile. Le second est d’envoyer un éclaireur dans le but de récolter ses mesures. 

astéroïde
Christine Daniloff / MIT

Quant au dernier, il s’agit d’en expédier deux, qui, en plus de prendre ses dimensions, tenteront de décaler légèrement son itinéraire. 

L’ingénieur aérospatial, Sung Wook Paek, déclare que les seules solutions qui ont été jusque-là envisagées consistaient à mettre en place des stratégies de déviation tardives qui ne donneront aucun résultat après que l’astéroïde ait traversé le trou de serrure (la petite région de l’Univers où les corps rocheux peuvent être déroutés).

Le but, dit-il, est de détourner l’objet en aval pour l’empêcher de passer par ledit trou de serrure gravitationnel et impacter la planète. 

Une expérience de simulation a été menée sur deux astéroïdes qui sont les plus à même de heurter la Terre : il s’agit de Bennu, avec une chance sur 2 700 vers l’année 2175 et d’Apophis, avec une chance sur 150 000 en 2068. 

astéroïde
L’astéroïde Bennu / NASA

Sung Wook Paek explique que la carte de décision pourrait aider à réaliser des missions visant à envoyer des vaisseaux spatiaux pour entrer en collision avec un astéroïde, ou encore de lancer de projectiles depuis la lune.


Partagez l'article

>