Il est courant que l’on se sacrifie pour des causes humanitaires ou scientifiques. Il est également assez impressionnant de voir jusqu’à quel point certaines personnes sont prêtes à aller pour confirmer la justesse de leurs pensées et autres théories.

Publicité

Mais ce qui est plutôt insolite, c’est lorsque nous nous acharnons à remettre en question une vérité, qui n’est pourtant plus à prouver depuis des siècles déjà, au péril de notre vie !

À ce propos, un Californien s’est tué en essayant de démontrer à tout le monde et par tous les moyens que la Terre est plate.

Publicité

Cela s’est passé dans l’après-midi du samedi 22 février 2020, lorsque Mike Hughes, 64 ans, a trouvé la mort suite au crash de la fusée artisanale qu’il avait conçue lui-même à l’occasion.

Rappelons par ailleurs qu’en 2002, ce chauffeur était entré dans le livre Guinness des records pour avoir fait un saut sur rampe de 31 m à bord d’une limousine.

Son collègue Waldo Stakes, témoin de cette tragédie, a pu vu la roquette s’écraser sur une maison, près de Barstow en Californie.

Publicité

La scène a été diffusée sur TMZ.com, montrant ainsi une défaillance dans le lancement et qui serait à l’origine de l’accident. On voit clairement sur la vidéo comment le projectile s’enfonce dans le désert, 10 secondes à peine après le décollage. Des hurlements désespérés accompagnaient ces images en direct.  

terre est plate
Mike Hughes / Facebook

Bien entendu, ce genre d’aventure n’est pas une première pour Hughes, qui avait déjà connu un échec en mars 2018 en tentant de se propulser dans les airs. L’expérience s’était terminée par une grave blessure au dos à cause de son atterrissage qui a mal tourné.

Hughes avait d’ailleurs prédit que cela finirait par le tuer. Il a avoué ne pas savoir exactement si la Terre est plate ou non, mais il voulait s’en assurer par lui-même, espérant ainsi pousser les gens à suivre son exemple.

Publicité

Cette histoire peut susciter de l’ironie, de la tristesse ou de l’admiration, mais une chose est sûre : elle nous apprend qu’il n’y a pas de limites à ce que l’être humain est capable de faire pour ses intimes convictions.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>