Le secteur de l’armement militaire connaît, depuis quelques décennies, une profonde mutation. L’armée russe, anglaise, française et américaine sont les pionniers des technologies futuristes avec plusieurs milliards de dollars investis chaque année en recherche et développement. 

Publicité

Une innovation étonnante est actuellement en phase de test par un groupe de soldats américains en Syrie. Il s’agit d’une lunette de visée électronique qui empêche qu’un coup parte sans que l’atteinte de la cible n’est assurée par un système de ciblage installé à bord. 

Les forces de défense israéliennes ont déjà eu recours à ce nouveau procédé. Toutefois, son utilisation en Syrie est une première, a déclaré un expert de la société Smart Shooter Ltd, fabricant de la lunette. Il ajoute : « Les forces spéciales américaines ont acheté le système pour l’utiliser dans des situations de combat réelles ». En 2019, le  SOCOM (Commandement des opérations spéciales des États-Unis) a procédé à un achat initial de 98 unités avant de les soumettre à des tests en Californie. 

SMASH 2000/Smart Shooter Ltd

Ces lunettes ont été baptisées SMASH 2000. La trajectoire précise de la balle est calculée grâce à un dispositif d’imagerie qui repose sur le noyau de système d’exploitation Linux. La cible visée est alors marquée par les soldats en pressant un bouton prévu à cet effet. Avant d’effectuer un tir au fusil, l’objectif est d’abord vérifié. Si ce dernier n’est pas celui qui a été marqué, il sera impossible de tirer même si le soldat appuie sur la gâchette.

En Syrie, pas loin des frontières avec l’Irak et la Jordanie, des essais ont été réalisés à la base américaine al-Tanf. La lunette SMASH 2000 a fait ses preuves en visant de minuscules récipients disposés sur un drone. En activant le mode « drone », la lunette est capable de pointer avec la plus grande précision des cibles à grande vitesse sur une distance pouvant atteindre plus de 120 mètres.  

Une image récoltée des tests publiée par l’armée a affiché la légende suivante : « Les forces de la coalition et des partenaires s’entraînent régulièrement sur divers systèmes d’armes dans un effort commun pour aider à établir les conditions de la défaite durable de Daech en Syrie. »


Partagez l'article

>