Mars est une planète qui a, depuis toujours, fasciné l’homme en attisant sa curiosité de par son côté sauvage et mystérieux à la fois.

Une récente découverte a attiré l’attention des chercheurs qui sont difficilement parvenus à déterminer avec précision son origine ni ce que c’est réellement.

En effet, une photographie vient d’être publiée sur le blog scientifique de la NASA et présente toutes les caractéristiques de l’image astronomique de la semaine.

On y voit un semblant de montagne creuse à l’intérieur. Le cliché en question a été pris en 2011 par l’orbiteur Mars HiRise, mais son caractère assez étrange a intrigué les experts qui ont réalisé un certain nombre d’examens approfondis pour mieux comprendre la nature de cette cavité.

Mars
NASA/JPL-Caltech/ASU

À travers ces analyses, il a été établi qu’il s’agissait d’un puits de lumière. Ce qui signifie que le trou repéré sur la planète rouge représente en réalité une surface qui s’ouvre sur un tube de lave.

Le fait qu’il soit évidé indique que les flux de lave qui coulent à l’intérieur peuvent parfois se solidifier au niveau de ladite surface. Au fil des années, il arrive que des sections du toit s’effondrent laissant alors place à des puits de lumière. 

Les examens effectués par les experts ont également permis de connaître les dimensions de ce trou dont le diamètre s’élève à près de 35 mètres. Pour ce qui est de la profondeur, elle varie en fonction du tas de gravats que la fosse contient mais à l’heure actuelle elle est d’environ 28 mètres. 

Mars
NASA/JPL/University of Arizona

D’après les calculs des scientifiques, cet éboulis mesurerait approximativement 62 mètres de hauteur. On en conclut donc que le puits présente une profondeur de 90 mètres avant que l’effondrement de lave n’ait lieu. 

Dans la publication de l’Astronomy Picture Of the Day (APOD), il est expliqué que tout l’intérêt de ces grottes de tube de lave réside dans la possibilité qu’elles offrent pour protéger Mars des nombreuses radiations qui la pilonnent.

De plus, cette découverte fait de la planète rouge un excellent candidat pour abriter la vie telle que nous la connaissons étant donné que ces fosses pourraient accueillir de futurs explorateurs ou vaisseaux spatiaux.


Partagez l'article

>