Au niveau mondial, les limites et les caractéristiques défavorables du système énergétique incite les États à revoir leur politique et à encourager les recherches en matière de développement durable et d’énergie renouvelable. À cet effet, un nouveau concept aussi fascinant que prometteur pourrait révolutionner ces secteurs.

Publicité

Un appareil en mesure de générer de l’électricité à partir des ombres vient en effet d’être mis au point par une équipe de chercheurs de l’Université Nationale de Singapour. Il s’agit du SEG (Shadow-Effect Energy Generator), un prototype qui se compose de fines bandes d’or disposées sur une plaque de silicium. Installé sur une base flexible en plastique, ce dispositif produit de l’électricité en utilisant le contraste entre la lumière et les ombres !

Cette technologie coûte, selon les scientifiques, beaucoup moins cher que celle employée sur les panneaux solaires. De plus, le SEG serait nettement plus efficace avec une meilleure productivité notamment en présence d’ombres passagères. Celles-ci sont par exemple créées par le déplacement des nuages ou encore le mouvement des branches d’arbre. Le SEG serait ainsi capable de générer assez d’électricité pour faire fonctionner une montre digitale.

Pixabay

Notons que les panneaux photovoltaïques ont constamment besoin d’une source de lumière pour l’alimentation des appareils électriques dont le fonctionnement et les performances seront grandement dégradés face à des ombres.

Tan Swee Ching, Professeur assistant et membre de l’équipe de recherche, déclare à cet égard : « Les ombres sont omniprésentes et nous les tenons souvent pour acquises. Dans ce travail, nous avons capitalisé le contraste d’éclairage provoqué par les ombres comme source indirecte de puissance. Le contraste dans l’éclairage induit une différence de tension entre l’ombre et les sections illuminées, résultant en un courant électrique. Ce nouveau concept de récolte d’énergie dans  la présence d’ombres est sans précédent. » 

Les ombres font dorénavant partie des sources d’énergie alternative avec le soleil, le vent, etc. Bien qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, ce nouveau procédé à faible coût participera sans doute à la limitation de l’utilisation de combustibles fossiles et à la promesse de lendemains plus verts.


Partagez l'article

  • >