Quatre mois se sont écoulés depuis le déclenchement de la pandémie, qui continue de nous échapper. En tout, plus de 3 millions de personnes infectées ont été enregistrés, dont 2 millions sont toujours malades. Le plus inquiétant : les chiffres ne cessent de croître. 

La situation est particulièrement délicate, surtout pour les pays les plus touchés par la maladie. L’Europe de l’Ouest, la Grande-Bretagne et les États-Unis sont les premiers sur la liste. Avec plus de 150 000 cas confirmés pour les deux premières et plus d’un million pour la dernière, la crise devient ingérable.

Tous les moyens sont déployés afin de contenir la pandémie du mieux que possible. Les États-Unis mettent les bouchées doubles, puisque son armée s’est mobilisée pour apporter son aide. 

Le Président du North America branch of Marathon Targets Ralph Petroff a confié être prêt à mettre à disposition des Américains des robots à quatre roues complètement autonomes. Ces machines pourraient, en effet, désinfecter des espaces aussi grands que des casernes ou des cantines en quelques heures seulement, et ce sans qu’il y ait besoin d’une intervention humaine. 

des robots destructeurs de covid
Les robots destructeurs de coronavirus/©Marathon Targets

Il qualifie ces robots de multifonctionnels et polyvalents. De ce fait, « Si vous en avez besoin pour la pratique sur cible, vous les utilisez pour la pratique sur cible, et si vous en avez besoin pour tuer le coronavirus, vous l’utilisez pour tuer le coronavirus. » déclare-t-il.

Ces appareils sont dotés d’une technologie de désinfection via les rayons UV. Ces rayons vont déstructurer l’agent pathogène et détruire ou modifier son ADN, le rendant ainsi inactif. Une plateforme spéciale a été installée sur une base à quatre roues qui lui permettront de se déplacer. 

Les barres fluorescentes positionnées verticalement seront capables d’émaner jusqu’à 110 watts d’ultra-violets. En une minute seulement, cette machine est apte à désinfecter une surface d’environ 60 cm de diamètre. Et six minutes suffisent à exterminer toute trace du COVID-19 sur 1,5 m. 

En quelques heures à peine, l’équipe de recherche espère pouvoir couvrir des surfaces aussi larges que des réfectoires. Pour ce faire, et pour être sûrs que les ondes créées soient assez nombreuses, ils prévoient d’augmenter sa puissance. Ainsi, elle va représenter le double de celle utilisée habituellement pour se débarrasser de virus semblables au COVID-19.

Le spécialiste ajoute que cette petite invention a été conçue de façon à pouvoir se déplacer et contourner des objets sans téléguidage ou une quelconque interférence humaine. Enfin, lui et ses collègues n’attendent que la confirmation des unités concernées afin de lancer la production de ces robots qui permettra plusieurs nettoyages massifs par jour.


Partagez l'article

>