fbpx

Il y a une raison pour laquelle vous vous sentez ballonné quand vous voyagez en avion


Il y a une raison pour laquelle vous vous sentez ballonné quand vous voyagez en avion - voyage, sante-et-medecine, hygiene - Syndrome de l'intestin irritable, Symptôme, santé, Risque, raison, produits laitiers, Pression atmosphérique, Pression, Pizza, physique, nourriture, Matière fécale, Légume, Intestin, Hamburger, graisse, Gaz, Gastro-entérologie, Flatulence, estomac, Digestion, Diarrhée, Constipation, côlon, bactérie, Atmosphère terrestre, Appareil digestif humain
Public Domain, Pxhere

Les problèmes gastriques ne sont jamais forcément très agréables : du simple mal d’estomac à la constipation, en passant par les flatulences et la diarrhée, le malaise peut vite se faire ressentir, surtout lorsque l’on se trouve dans des lieux bondés de monde, voire pire, lorsque l’on est coincé pendant des heures dans un avion en compagnie de centaines de personnes.

Cependant, se sentir ballonné durant un vol est tout à fait normal, mais rassurez-vous : les experts de la santé affirment qu’il existe, fort heureusement, de nombreux moyens d’éviter ce phénomène aussi désagréable que gênant…

Un symptôme normal

Généralement, nous avons tendance à mettre nos problèmes gastriques automatiquement sur le compte de ce que nous avons mangé au cours de la journée : si effectivement il y a un véritable lien entre les deux en temps normal, ce n’est pas exactement la raison pour laquelle nous ressentons des ballonnements pendant un vol.

À vrai dire, ce phénomène naturel tient davantage de l’ordre des lois normales de la physique plutôt que de la digestion : d’après le Chef de la Division de Gastroentérologie au Centre Médical Montefiore à New York Lawrence Brandt, il suffit de se mettre à la place d’un ballon pour le comprendre.

« Un ballon est rempli de gaz et lorsqu’il monte dans l’atmosphère, la pression qui l’entoure diminue et le gaz qu’il contient augmente. La même chose arrive à votre corps. Au fur et à mesure que la pression autour de vous diminue, le gaz dans votre ventre n’est plus autant contraint et il se dilate. Cela peut vous faire sentir ballonné ou distendu. » nous explique-t-il.

En d’autres termes, tout est une question de pression atmosphérique : « Votre tractus gastro-intestinal est comme un long tube et tout gaz piégé dans celui-ci augmentera et mettra plus de pression » affirme la diététicienne Megan Rossi du King’s College de Londres.

C’est d’ailleurs exactement pour la même raison que nos oreilles se bouchent par exemple…

Il y a une raison pour laquelle vous vous sentez ballonné quand vous voyagez en avion - voyage, sante-et-medecine, hygiene - Syndrome de l'intestin irritable, Symptôme, santé, Risque, raison, produits laitiers, Pression atmosphérique, Pression, Pizza, physique, nourriture, Matière fécale, Légume, Intestin, Hamburger, graisse, Gaz, Gastro-entérologie, Flatulence, estomac, Digestion, Diarrhée, Constipation, côlon, bactérie, Atmosphère terrestre, Appareil digestif humain
Jonathan Pincas, Flickr

Toutes les astuces pour éviter les ballonnements

Toutefois, il existe quelques moyens d’éviter ces petits désagréments qui peuvent vite nous mettre mal à l’aise en plein vol.

Ainsi, si vous êtes très sensible aux problèmes gastriques ou si vous souffrez du syndrome du côlon irritable, la meilleure chose à faire reste surement de prendre des laxatifs un ou deux jours avant le décollage : en effet, en diminuant la quantité de selles de nos intestins, nous diminuons également le risque de souffrir de flatulences (les gaz étant en grande partie créés par les bactéries présentes dans notre côlon).

De même, il est essentiel d’éviter certains aliments qui favorisent l’apparition de gaz comme les aliments gras (hamburgers, pizzas, hotdog, pâtisseries, viennoiseries…), mais aussi les légumes tels que le chou-fleur, le brocoli, les champignons, les haricots blancs.

Même constat pour les produits laitiers, notamment le lait et les yaourts, et les fruits de type nectarines, pêches, prunes.

Quant aux boissons gazeuses, elles sont, évidemment, par définition, à bannir complètement.

Aussi, le fait de bouger, se déplacer durant un vol, même à raison de quelques minutes toutes les deux heures, permettra de répartir correctement les gaz contenus dans notre intestin et, à fortiori, de ne pas trop se sentir compressé et ballonné.

Enfin, si vous ressentez le besoin d’aller à la selle, qu’il soit urgent ou non, il est important de ne surtout pas se retenir.