Nous aimons tous dormir dans l’avion et en particulier quand nous prenons un vol de plusieurs heures. Les enfants par exemple, ont tendance à s’endormir dès qu’ils sont confortablement installés, mais il faut savoir qu’il y a des moments durant votre vol où il est fortement déconseillé de fermer les yeux, car cela pourrait avoir des effets néfastes sur votre santé.

Publicité

Les étapes de vol où vous ne devriez jamais vous endormir

Certes, on ne peut toujours s’empêcher de dormir dans un avion jusqu’à arriver à destination, mais si vous vous endormez pendant le décollage ou même l’atterrissage, vous risquez d’avoir de sérieux problèmes au niveau des oreilles. En effet, c’est la pharmacienne britannique nommée Angela Chalmers qui a expliqué dans un article publié dans le « Daily Express » comment le décollage ou l’atterrissage peuvent affecter les oreilles causant, dans certains cas, la perte totale de l’audition.

Tout cela est en rapport avec le changement de la pression de l’air à l’intérieur de la cabine d’avion pendant la montée ou la descente de celui-ci. Lorsque vous restez éveillés, vos oreilles peuvent s’adapter à ce changement rapide de pression grâce aux trompes d’Eustache qui assurent l’équilibre des pressions entre le milieu extérieur et l’oreille. Cependant, si vous vous endormez et que vos oreilles ne sont pas préparées au changement de pression, les trompes d’Eustache peuvent se boucher, emprisonnant ainsi l’air qui se trouve dans les oreilles.

Publicité

La conséquence la plus grave serait de perdre l’audition à cause de l’éclatement des tympans, mais vous pourriez également souffrir d’étourdissements, de pertes de l’équilibre, d’otites ou même de saignements de nez.

Scott & Elaine van der Chijs, Flickr

Comment éviter ce genre de problèmes

Le but de rester éveillé pendant le décollage ou l’atterrissage d’un avion est de pouvoir égaliser les pressions que subissent vos tympans afin d’éviter que vos oreilles soient bouchées. Cela se fait principalement via la déglutition donc si vous vous endormez, vous avalerez moins régulièrement et la pression subie du côté interne des tympans sera plus grande que celle du côté externe.

Lorsque vous déglutissez, les trompes d’Eustache sont ouvertes et permettent le passage de l’air entre l’oreille moyenne et le milieu extérieur, évitant ainsi que celui-ci reste bloqué à l’intérieur et cause des dégâts sur les tympans. Angela Chalmers propose donc de toujours se munir d’une bouteille d’eau ou même d’un chewing-gum lors du décollage de l’avion et de son atterrissage pour mieux protéger ses oreilles.

Publicité

De plus, il existe d’autres manières d’ouvrir ses trompes d’Eustache, par exemple en bâillant ou en se mouchant, voire même simplement en parlant si vous ne voyagez pas seul. Pour les enfants de bas âge, il suffit de leur donner une tétine ou une sucette afin qu’ils puissent déglutir convenablement. Le plus important est que vous restiez tous éveillés pendant les phases de décollage et d’atterrissage, vous pourrez par la suite dormir en toute sécurité lorsque vous serez en plein vol ou sorti de l’avion…


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>