Dans la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, des moyens massifs ont été déployés à travers le monde.

Les établissements de santé, le personnel soignant, ainsi que d’innombrables organisations sont mobilisés en première ligne de défense contre l’épidémie. 

Plusieurs multinationales prêtent main forte durant la crise sanitaire actuelle. C’est d’ailleurs le cas de Google, qui s’est montré particulièrement généreux dans ce sens.

Google dans un engagement sans précédent 

Depuis le début de la pandémie du COVID-19, les hôpitaux usent de leurs moyens dans la prise en charge des patients atteints du coronavirus, mais ont rapidement épuisé toutes leurs ressources.

Avec la hausse impressionnante du nombre de cas infectés, le monde s’est retrouvé face à une pénurie généralisée de matériel. 

Dans cette perspective, la société de technologie Google a fait un don de 800 millions de dollars aux différents organismes du secteur de la santé, afin de renforcer leur action contre la propagation de la maladie.

Le soutien de la firme implique principalement des subventions promotionnelles, notamment le partage des informations sur le contrôle de l’expansion du COVID-19.

Le PDG de Google Sundar Pichai déclare que le montant est passé de 25 millions de dollars à 250 en quelques semaines, en faveur de l’Organisation mondiale de la santé.

En ce qui concerne les petites entreprises, 340 millions de dollars supplémentaires en crédits publicitaires leur ont été attribués.

Pichai ajoute, en plus de cela, 20 millions de dollars aux annonces sur les fonds de secours. 

Google
Googleplex Headquarters/Wikimedia Commons

Les géants de la technologie au secours du monde 

La société Apple, pour sa part, a promis un don de 10 millions de respirateurs destinés aux États-Unis et à l’Europe.

De plus, une application iOS est désormais disponible, celle-ci permettrait de se faire dépister et aide à identifier les éventuels signes en cas d’infection. 

À l’image de Google, Facebook attribue des crédits publicitaires gratuits à l’OMS. Des informations précises et fiables sur le COVID-19 seront donc mises à la disposition des utilisateurs.

Aujourd’hui, les États-Unis sont le pays qui réunit le plus grand nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus.

Les sociétés SoftBank et Alibaba accordent chacune 1 million de masques au secteur médical américain. 

Mise à part l’initiative des campagnes publicitaires, Google fait don de 200 millions de dollars aux petites institutions pour accéder à leur capital.

Le PDG ajoute que 20 millions de dollars en crédits Google Cloud sont offerts aux scientifiques engagés dans les recherches pour lutter contre le coronavirus. 

Dans le cadre d’une collaboration avec l’un de ses fournisseurs, Magid Glove & Safety, Google produira environ 3 millions de masques pour le Center of Disease Control and Prevention dans les prochains jours.


Partagez l'article

>