Se laver quotidiennement les dents est essentiel au maintien de notre santé bucco-dentaire, mais selon certains dentistes, cela reste insuffisant pour assurer la propreté de notre bouche. 

Publicité

Pour y remédier, ils recommandent, en plus de la brosse à dents et du dentifrice, l’utilisation régulière de la soie dentaire. Alors que les avis des spécialistes sont mitigés, tous sont d’accord pour dire que ce dernier est un plus non négligeable pour notre hygiène. 

En effet, le lavage classique des dents est certes un bon moyen de les préserver, mais il n’agirait que partiellement dans la protection contre les maladies dentaires. La raison à cela est simple : les fils d’une brosse normale ne peuvent pas atteindre l’espace entre les dents.

Publicité

Fatalement, des restes de nourriture se logent dans les coins et s’y accumulent. Avec le temps, les bactéries se forment et prolifèrent et les désagréments commencent alors à apparaître. En dehors d’une mauvaise haleine et de dents jaunâtres pas très esthétiques, la gencive s’affaiblit et devient sensible. Dans les cas les plus sévères, une chute des dents s’ensuit.

Pour éviter cela, les dentistes conseillent d’ajouter à notre rituel une étape supplémentaire. La soie dentaire, bien plus fine et maniable que la brosse à dents, aide à déloger toutes traces de nourriture. Ces particules enlevées, le risque d’accumuler du tartre est minimisé.

En 2017, une étude a été menée par l’Associated Press sur 6939 sujets. Les résultats ont été récoltés après avoir examiné la gencive des participants. 17 % de ceux qui ont utilisé du fil dentaire au moins deux fois par semaine ont moins de chances de souffrir de parodontite comparé à ceux qui s’en abstiennent. 

Publicité
utilité de la soie dentaire
Sujets atteints de parondotite en fonction de l’utilisation de la soie dentaire/JOCP

Le Dr Iain Hoeltschi, orthodontiste, affirme et soutient l’efficacité de cette technique. Il propose également une alternative pour ceux qui ne peuvent pas avoir recours à cette option : la brosse interdentaire. Cette dernière est plus facilement maniable, et ne demande pas de gestes précis afin de ne pas se blesser la gencive.

Encore une fois, tous les experts ne sont pas d’accord sur la fréquence d’utilisation de ce produit. Certains tendent à dire qu’il est absolument nécessaire de le faire une à deux fois par jour — à chaque lavage, donc — tandis que d’autres affirment que se contenter de passer ce fil entre nos dents 3 à 4 fois par semaine n’apporterait pas moins de résultats. 

Ce qui est sûr, c’est qu’il faut savoir connaître son corps et ses limites. Après en avoir discuté avec un médecin, nous pouvons juger de la routine à suivre et l’adapter à nos besoins. Mais s’en tenir au juste milieu serait l’idéal. 

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>