En cette période de crise sanitaire, le monde entier est face à une seule préoccupation : contrôler la propagation du COVID-19 désormais présent dans 202 pays. Cette situation tendue peut facilement favoriser la circulation de fausses idées et créer encore plus de panique. 

Publicité

Il est donc important d’avoir les bonnes informations sur l’expansion du coronavirus. Pour la majeure partie de la population, les mesures de précautions sont respectées. La dernière question qui se pose reste à savoir à quel point doit-on faire attention.

Les bonnes techniques à adopter

Afin d’être rassurées quant à l’absence de germes, certaines personnes désinfectent leurs courses une fois à la maison.

Publicité

Donald Schaffner, microbiologiste et expert en sécurité alimentaire de l’Université Rutgers, explique qu’il n’existe actuellement aucune preuve que la nourriture est un véhicule du nouveau coronavirus. 

Si celui-ci persiste jusqu’à 3 jours sur certaines surfaces, abandonner ses achats dehors pendant 72 heures n’est pas une solution et risquerait d’engendrer d’autres problèmes d’ordre sanitaire.

Le COVID-19 est lentement neutralisé à température ambiante, avec une demi-vie de 8 heures. Cependant, laisser vos courses à l’extérieur est efficace dans le seul cas où elles sont entièrement contaminées, et ceci n’est pas possible.

Publicité

Au lieu de désinfecter les emballages un à un, Schaffner recommande de se nettoyer les mains avant de manipuler les aliments contenus à l’intérieur. D’ailleurs, cette habitude est à adopter même en dehors de cette épidémie. 

D’autres individus peuvent s’aventurer à laver leurs produits avec de l’eau et du savon. Ce dernier peut engendrer des nausées, des vomissements, ainsi qu’une diarrhée s’il est ingéré.

D’après les recommandations de la FDA, rincer les fruits et légumes frais à l’eau froide est largement suffisant.

Publicité
courses
Markus Spiske/Unsplash

Une contribution individuelle pour un bien collectif

Afin d’effectuer leurs achats, nombreux sont ceux qui ont recours à des sacs réutilisables. Ces derniers sont susceptibles de porter beaucoup de germes, et le microbiologiste recommande fortement leur lavage régulier.

En outre, il serait préférable de les laisser dans la voiture, et de se nettoyer les mains après leur manipulation.

Ce qui est le plus dangereux dans une épicerie n’est pas les éléments que nous prenons, mais plutôt les individus que nous croisons probablement contaminés par le virus.

Un grand nombre de magasins mettent des gels antiseptiques à la disposition de leurs consommateurs, et désinfectent les chariots. 

Publicité

Pendant les courses, il est important de réduire notre contact avec les objets exposés. Pour cela, faire une liste des achats à effectuer peut être très utile. Aussi, maintenir une distance sociale de 1,8 m minimum des autres clients reste parmi les meilleurs moyens de se protéger.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>