Le coronavirus a pris une telle ampleur que les gens sont angoissés à l’idée d’être contaminés. Le bon sens a désormais laissé place à la panique, car personne ne sait exactement de quoi il en retourne.

Publicité

La population voudrait s’accrocher à n’importe quel espoir, aussi minime et illusoire soit-il, alors que certains ont déjà sombré dans la paranoïa.

Une seule et unique question hante aujourd’hui les esprits : comment échapper au COVID-19 ?

Des masques surestimés 

Publicité

Nous pensons que les masques sont un moyen très utile pour nous protéger du virus, mais hélas, ils s’avèrent totalement inefficaces d’après le Chirurgien américain Jerome M Adams.

En effet, il a clairement spécifié que ces outils sont destinés au corps médical qui se trouve constamment en contact avec les malades. Il a également mis en garde contre une éventuelle pénurie liée à l’achat précipité de ces derniers.

Il a d’ailleurs réitéré son opinion sur Twitter ce weekend, en précisant que si les médecins et les infirmières ne peuvent pas porter de masques chirurgicaux pendant leur service, ils se mettront, ainsi que toute la communauté, en danger.

Publicité

Dans ce sens, le Président du département d’anesthésiologie du California Pacific Medical Center Jeffrey Swisher s’est joint à Adams sur les réseaux sociaux pour expliquer que la propagation du COVID-19 ne pouvait être stoppée par un simple masque.

Effectivement, leur capacité est insuffisante pour filtrer les minuscules particules virales.

Il a ensuite exhorté les gens à ne plus se les accaparer étant donné qu’ils ne sont utiles qu’en salle d’opération.

Une vraie carence à l’horizon

Publicité

Par ailleurs, le manque de ces fournitures commence déjà se faire sentir dans certains pays du monde à cause de l’épidémie en cours qui incite les citoyens à se les procurer.

Cela a engendré une nette augmentation des prix et a encouragé la contrefaçon des produits en question.

Pour sa part, le Dr Michael J Rayan, Directeur exécutif du programme d’urgence sanitaire à l’OMS, a tenu une conférence de presse vendredi dernier dans laquelle il a fait de la protection et de l’équipement des agents de santé une priorité absolue.

masques
STR/AFP

Le CDC a insisté sur la nécessité pour les individus touchés par le COVID-19 de se couvrir le nez et la bouche pour éviter de transmettre le virus aux autres, et non l’inverse.

Publicité

Selon le Dr Ben Killingley, Consultant en médecine et maladies infectieuses au College London Hospital, rien ne garantit que ces mesures préventives soient réellement avantageuses pour le grand public, surtout lorsque nous ne sommes pas à proximité de personnes symptomatiques.

Il existe, cependant, des gestes simples au quotidien qui peuvent nous mettre à l’abri. Cela commence par une hygiène irréprochable : se laver minutieusement les mains tout en s’abstenant de se toucher la bouche, le nez et les yeux.

Nous sommes aujourd’hui conscients que la bataille est loin d’être gagnée contre le coronavirus, mais nous devons relativiser et garder tout notre calme pour réussir à trouver de vraies solutions !


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>