Nettoyer son intérieur est primordial en cette période de pandémie, surtout lorsque l’on sait qu’aucun vaccin contre le COVID-19 n’a encore vu le jour, et qu’il mettra forcément un certain temps à être développé.

Les mesures de prévention, en particulier le lavage des mains et le nettoyage de nos maisons, sont de rigueur. Toutefois, nous n’avons pas besoin d’être menacés par un virus pour entretenir le milieu dans lequel nous vivons. 

Des recommandations bien étudiées

Aggie MacKenzie, experte en nettoyage, révèle ses meilleures astuces pour une maison renfermant le moins de germes possible.

Publicité

Pour commencer, même si les chambres ne sont généralement pas les pièces les plus sales, elles peuvent accumuler un grand nombre de bactéries, en particulier dans les lits.

Ces derniers favorisent la prolifération d’acariens, des micro-organismes qui peuvent déclencher des allergies et des crises d’asthme. On les retrouve notamment sur les oreillers et les housses de couette.

D’après Aggie, il vaut mieux ne pas faire son lit dès le réveil et laisser l’humidité s’évaporer le matin pour limiter la multiplication des microbes.

Publicité

En ce qui concerne le salon, la saleté se trouve en grande partie sous les canapés. Utiliser un aspirateur élimine la poussière sous les fauteuils et les coussins.

Pour ce qui est des miroirs, un chiffon microfibre est conseillé pour son aptitude à absorber les petites particules, sans laisser de traces par la suite.

Il ne faut cependant pas oublier de nettoyer les objets courants tels que les télécommandes et les téléphones, qui sont très souvent en contact avec les mains et qui transportent de fait énormément de germes. 

Publicité
nettoyer
Aggie MacKenzie/©Channel 5

La vérité sur les pièces « les plus propres » 

Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, la cuisine est inévitablement la zone la plus sale d’une maison, bien que nettoyée régulièrement.

Le réfrigérateur renferme le plus de résidus, et les bactéries alimentaires qui s’y logent peuvent être nocives pour la santé si leurs conditions ne sont pas contrôlées.

Aggie recommande de le laver au moins une fois par semaine avec une brosse à dents pour accéder à tous les coins.

Publicité

En ce qui concerne le four, les débris brûlés libèrent des fumées néfastes pour nos poumons. Un bout de papier de verre débarrassera les côtés du gril des couches graisseuses accumulées.

Un élément de la cuisine que nous avons tendance à oublier de nettoyer est la hotte. Cet endroit amasse une quantité importante de poussière et doit être régulièrement lavé avec un chiffon microfibre imprégné d’eau chaude et de détergent.

Enfin, les salles de bain sont des points de chaleur propices à la prolifération de germes. Les rideaux de douche par exemple sont des accumulateurs de saleté considérables et doivent être trempés dans un mélange d’eau et d’hypochlorite de sodium pour tuer un maximum de bactéries.

Publicité

Partagez l'article

>