En 2020, le monde est régi par l’intelligence humaine et chaque jour est un nouveau défi pour rendre la vie encore plus facile. 

Publicité

Avec les prouesses technologiques et l’informatisation des données, les achats se font désormais en ligne.

Dans cette perspective, Amazon prône une initiative inédite et ouvre son premier supermarché sans caisses : faire ses courses n’a jamais été aussi simple.

Publicité

Une toute nouvelle approche

Il y a de cela deux ans, une chaîne de magasins a été créée par l’entreprise sous la marque Amazon Go

Le nouvel espace, ouvert à Seattle, offre aux citoyens une surface de près de 970 mètres carrés, soit la taille de 5 petits commerces de proximité.

Pour y avoir accès et effectuer ses achats, il suffit de scanner une application pour smartphone : un ensemble de capteurs détecte tout ce qui est retiré des rayons et les ajoute au panier.

Publicité
Associated Press

À la fin, la somme des articles sera automatiquement débitée du compte Amazon du client.

Une multitude de produits sont proposés au sein de la surface tels que du pain frais, des oranges, des courges, et tout ce qu’il faut pour l’approvisionnement quotidien.

En raison du personnel restreint et l’absence de comptoir de charcuterie, le jambon en tranches, les steaks et les filets de saumon emballés sont vendus dans des étagères réfrigérées.

Publicité
Associated Press

Cependant, si quelqu’un n’arrive pas à atteindre un produit, une autre personne ne peut pas l’aider, au risque de se faire facturer ce même article, selon Amazon.

Étant donné qu’il n’y a aucun caissier, des sacs réutilisables sont donnés aux acheteurs.

Une expérience acquise dans le passé

L’investissement d’Amazon dans la grande distribution date de 2017 déjà, lorsque la société a racheté Whole Foods avec ses 500 supermarchés. Tout de suite après, son service de livraison en ligne s’est étendu dans le monde entier. 

Publicité

Un autre type d’épicerie verra bientôt le jour à Los Angeles. Bien que certains renseignements soient encore secrets, on sait que le local ne disposera pas de technologie sans caissiers.

Wikimedia Commons

Toutefois, Walmart reste en tête de liste en ce qui concerne cette catégorie de commerce, avec plus de 4700 magasins et un site internet qui permet de récupérer de la boutique des achats effectués préalablement commandés sur la toile.

D’autres détaillants et startups se concurrencent pour créer un procédé similaire et les caisses libre-service apparaissent plus souvent dans le monde.

Publicité

D’ailleurs, 7-Eleven a déclaré il y’a quelques jours le lancement prochain d’un supermarché de ce type dans ses bureaux d’Irving, au Texas.

Depuis l’ouverture de sa première boutique Amazon Go en 2018, la société basée à Seattle s’est également installée dans 25 villes, dont Chicago, New York et San Francisco. 

Cependant, on ne sait toujours pas si de nouvelles épiceries avec la même technologie sont prévues dans le futur.

Publicité

Partagez l'article

>