fbpx

Comment un perroquet a réussi à passer plusieurs commandes sur Amazon


Les perroquets sont connus pour être de charmants animaux de compagnie qui ne manquent pas d’attirer l’attention sur eux le temps d’un détour chez l’oiselier.

En plus de leur babillement et jacassement, les perroquets en captivité sont source d’amusement pour certains, mais peuvent néanmoins susciter l’agacement chez les personnes peu enclines aux brouhahas ou aux univers bruyants. Malgré cela, leur plumage vivement coloré égaye le monde qui les entoure et nous communique un doux sentiment de bien-être tropical.

En outre, leur popularité est surtout due à l’aptitude de certaines espèces de ces oiseaux à reproduire les différents sons et les voix qu’elles entendent…

C’est dans cet ordre d’idées que nous relaterons l’anecdote de Buddy, un perroquet futé de la race des gris d’Afrique, qui a fini par imiter la façon de procéder de sa maîtresse, lorsqu’elle accomplit ses achats en ligne via l’assistant personnel Alexa d’Amazon.

 

 

À sa grande surprise, Coriene Pretorius s’est vue avoir passé une commande de boîtes cadeaux d’une valeur de 14 dollars sans saisir l’origine de cette opération effectuée à son nom.

Ce n’est que par la suite qu’elle finit par réaliser que l’oiseau — en empruntant le son de sa voix — a réussi à allumer et activer, en son absence, l’appareil intelligent le reliant ainsi au géant du shopping en ligne.

La capacité d’imitation de Buddy est telle qu’il a fini par adopter la voix d’Alexa et mimer ses moindres intonations.

Coriene explique comment en rentrant chez elle ce jour-là, elle entendit une conversation décousue entre son oiseau de compagnie et Alexa, finalisant la commande en question, sans qu’elle n’ait pu retenir l’objet de l’échange.

Elle précise qu’elle a vite oublié l’incident jusqu’au jour où elle reçut d’Amazon la confirmation de son achat.

« J’ai demandé à mon mari et à mon fils qui ne savaient pas de quoi je parlais. » dit-elle. « J’ai alors interrogé Alexa sur la dernière commande enregistrée et celle-ci m’a affirmé qu’il s’agissait de boîtes-cadeaux dorées. » s’esclaffe Coriene en découvrant le pot aux roses et en se rappelant la situation cocasse dont elle était témoin quelque temps auparavant.

Les anecdotes de ce genre sont monnaie courante chez nos amis les perroquets qui n’en finissent pas de nous fasciner par leurs tours, une façon de nous remercier, peut-être, pour la patience qu’on a eu en leur compagnie à leur apprendre, de façon ludique, comment se surpasser et faire exploser ses talents.