Auteur français particulièrement prolifique du 18e siècle, Voltaire fait partie de ces Hommes dont les messages, universels et intemporels, traversent les âges.

Publicité
Publicité

Philosophe considéré comme étant l’un des plus connus du siècle des Lumières, il a été le fervent défenseur de la liberté, mais aussi de la justice.

Alors que ses débuts en tant que penseur ont été particulièrement difficiles à vivre, Voltaire a cependant su s’imposer au fil du temps auprès des lecteurs du monde entier.

Publicité

Apprécié de tous pour sa plume, mais avant tout pour son intégrité, son sens des valeurs n’a visiblement jamais été oublié, si bien qu’aujourd’hui, il est possible de partir à la rencontre de son grand cœur, au sens propre du terme…

Une histoire hors du commun pour un personnage unique

Essais, pièces de théâtre, romans, poèmes, livres scientifiques : rien ne faisait peur à François-Marie Arouet — plus communément appelé Voltaire — et ce, malgré une monarchie où la liberté d’expression n’était pas encore de mise…

Publicité
Publicité

Détesté par l’élite et l’aristocratie française (dont il faisait pourtant partie), il était, a contrario, adulé des opprimés et des pauvres, pensant dur comme fer qu’il était impératif de leur donner les mêmes droits que les autres.

Tandis qu’il s’est mis à dos le Roi de France, il a fait quelques passages en prison et a été forcé de s’exiler durant de longues années.

Comprenant que la société s’était quelque peu libérée et qu’il n’était plus haï de la famille royale, il a décidé de retourner s’installer en France, en 1778.

Mais peu de temps après son arrivée, âgé alors de 84 ans, il tomba gravement malade et, après avoir souffert pendant quelques jours, disparut.

Publicité
Publicité

Alors que son corps était destiné à être enterré, son ami et homme politique le Marquis de la Villette a obtenu le droit de garder son cœur.

Bien que cela puisse nous paraître étrange aujourd’hui, il faut savoir que garder un ou plusieurs organes d’un défunt était tout à fait normal par le passé et se voulait même être une pratique plutôt courante.

Vous pouvez visiter le vrai cœur de Voltaire dans une statue en France - insolite, histoire, education - XVIIIe siècle, Voltaire, Théâtre, Siècle des Lumières, science, Roman (littérature), Révolution française, Poésie, Philosophe, organes, Napoléon III, Monde (univers), Louis XIV, Livre (document), Littérature, Liberté d'expression, Liberté, Justice, humanité, gouvernement, france, état, Essais, Corps humain, coeur, cerveau, Bien national, Bibliothèque nationale de France, Aristocratie
Public Domain, Agence Meurisse, Bibliothèque nationale de France

Un mystère en cache toujours un autre

« Son esprit est partout, son cœur est ici », a inscrit le Marquis sur la petite boîte en métal qu’il a acheté pour y entreposer l’organe de Voltaire.

Publicité

Malheureusement pour lui, la Révolution française qui a eu lieu de 1789 à 1793 le força à donner tous ses biens personnels — dont le cœur embaumé du feu philosophe — à l’État.

Ce ne sera que quelques décennies plus tard, en 1864, que Napoléon III transféra le cœur à la Bibliothèque Nationale de France, à Paris, où il se trouve toujours d’ailleurs.

Vous pouvez visiter le vrai cœur de Voltaire dans une statue en France - insolite, histoire, education - XVIIIe siècle, Voltaire, Théâtre, Siècle des Lumières, science, Roman (littérature), Révolution française, Poésie, Philosophe, organes, Napoléon III, Monde (univers), Louis XIV, Livre (document), Littérature, Liberté d'expression, Liberté, Justice, humanité, gouvernement, france, état, Essais, Corps humain, coeur, cerveau, Bien national, Bibliothèque nationale de France, Aristocratie
Public Domain, Agence Meurisse, Bibliothèque nationale de France

Caché à l’intérieur du socle sur lequel repose la statue que Napoléon III a spécialement fait construire à l’effigie du penseur, il manque cependant une autre partie de son corps, qui aurait normalement dû s’y trouver.

Publicité
Publicité

En effet, en plus du cœur de Voltaire, son cerveau aussi a été récupéré et embaumé.

Seulement, nous ne savons toujours pas ce qu’il est devenu depuis qu’il a été sujet à controverse entre le gouvernement et la famille du philosophe.

Vendu aux enchères au 19e siècle, l’organe cérébral a totalement disparu de la circulation et aucune trace sur quelque registre officiel n’a été laissée…

Publicité

Enfin, si vous souhaitez partir à la rencontre du cœur du plus éthique des hommes du siècle des Lumières, sachez que l’accès à la Bibliothèque Nationale de France est totalement gratuit.


Publicité