Nous ne sommes pas sans savoir qu’à l’échelle mondiale, nous cohabitons avec des milliers d’espèces animales différentes.

Publicité
Publicité

Tandis que certaines, on ne peut plus visibles, sont volontairement adoptées, d’autres en revanche, nettement plus petites, voire microscopiques, ne sont pas facilement détectables à l’œil nu et se cachent de surcroît dans tous les recoins de nos foyers, à notre insu.

Si vous pensiez n’avoir pour animal domestique que votre chat ou votre chien, les expériences menées par cet universitaire risquent fort de vous étonner, si bien que sans même le savoir, vous partagez incontestablement votre lit avec plusieurs petites créatures tous les jours…

Publicité

Des insectes minuscules, certes, mais pas moins effrayants

Étudiant en biomédecine à la faculté d’Aalborg au Danemark, Martin Kaae Kristiansen s’est muni de sa caméra (et surtout de sa fonction zoom) pour partir à la découverte du monde infiniment petit qui peuple l’intérieur de nos chambres.

Après avoir passé l’aspirateur dans la sienne en prenant soin d’y ajouter un filtre à café au préalable, le jeune homme a visiblement récupéré plusieurs espèces d’insectes, parmi lesquelles des poissons d’argent, des acariens ainsi que des liposcelididae.

Publicité
Publicité

Plus angoissant encore, et contrairement à ce que nous pouvons penser, ces derniers ne sont pas forcément invisibles (les poissons d’argent et les acariens pouvant atteindre les 2 cm) mais se veulent tout simplement maîtres dans l’art de la dissimulation.

Naturellement attirés par les nids à poussière et les endroits sombres, ils se logent volontiers dans les cadres de nos lits, nos matelas, mais également à l’intérieur de nos meubles (bibliothèques, commodes, armoires…), et même dans nos vêtements.

« Cette vidéo prouve que vous ne dormez jamais seul et, quel que soit votre degré de propreté, toutes sortes d’insectes se glissent autour de vos draps la nuit », déclare Martin, avant d’ajouter, pour les plus sceptiques, que « tous les échantillons de la vidéo proviennent de ma propre chambre à coucher et, même si cela ne se voit pas, nous sommes aussi propres que n’importe quelle autre famille normale ! »

Publicité
Publicité
Vous partagez surement votre lit avec ces petites créatures - insolite, hygiene, animaux - vidéo, santé, Poisson d'argent, Meuble, maison, lit, Liposcelididae, Insecte, images, hygiène, Filtre à café, expérience, chambre, Bois, Aspirateur, Animal domestique, Acariens, Acari
Acarien.

Un constat que l’on ne peut ni nier ni éviter

Bien que parfaitement inoffensives, ces petites bêtes sont, avouons-le, pas nécessairement les bienvenues dans nos habitations.

En s’intéressant de plus près aux images capturées par le jeune homme, on peut visionner des scènes qui, à cette échelle, semblent tout droit sorties d’un film d’épouvante.

Ainsi, ces insectes grimpent sans encombre sur nos lits pour s’y installer une fois la nuit tombée et pour se nourrir de nos peaux mortes ainsi que des infimes miettes d’aliments que nous y laissons par inadvertance.

Publicité
Vous partagez surement votre lit avec ces petites créatures - insolite, hygiene, animaux - vidéo, santé, Poisson d'argent, Meuble, maison, lit, Liposcelididae, Insecte, images, hygiène, Filtre à café, expérience, chambre, Bois, Aspirateur, Animal domestique, Acariens, Acari
Poissons d’argent

Reconnaissables à leur manteau tantôt transparent, tantôt argenté, mais qui se veut parfois jaunâtre ou brunâtre, il n’existe pas réellement de moyen de s’en débarrasser définitivement si ce n’est de passer l’aspirateur le plus souvent possible et d’aérer, et encore.

Friands de cachettes faites de bois ou de tissu, les acariens femelles peuvent pondre jusqu’à 300 œufs en l’espace d’un mois (contre une vingtaine seulement pour les poissons d’argent), ce qui rend la tâche nettement plus compliquée…

Publicité
Publicité

Vous partagez surement votre lit avec ces petites créatures - insolite, hygiene, animaux - vidéo, santé, Poisson d'argent, Meuble, maison, lit, Liposcelididae, Insecte, images, hygiène, Filtre à café, expérience, chambre, Bois, Aspirateur, Animal domestique, Acariens, Acari

Et pour en avoir le cœur net, vous pouvez toujours passer votre chambre et votre peau au peigne fin.

Si vous remarquez des œufs transparents dans les coins situés en dessous de votre matelas, des petites taches noires ou rougeâtres sur votre drap-housse ou des minuscules plaies sur votre peau, c’est le signe probant que ces insectes nocturnes vous rendent visite plus souvent que vous ne le croyiez…

Publicité

Publicité