En dehors de la polémique qui a entouré l’utilisation du four à micro-ondes ces dernières années — concernant le caractère inoffensif ou dangereux de ses ondes sur l’être humain, ou sur le contenu nutritionnel des aliments —, il n’en demeure pas moins que c’est un article qui a envahi les ménages et qui fait désormais partie de notre quotidien.

Il est utile de souligner que cette polémique s’est trouvée atténuée par les résultats de tests faisant ressortir que les micro-ondes dégagées par ces fours ne sont pas ionisantes et sont à rayonnement de faible intensité pour autant que les fabricants se conforment à la réglementation stricte qui régit la production de ces équipements.

Par ailleurs, la seule problématique qui se pose consiste en le respect par l’usager des conditions de leur utilisation. Aussi, nul n’ignore que cette-ci obéit à des règles bien précises, comme l’interdiction d’enfourner des ustensiles métalliques pour réchauffer les aliments en plus de la vaisselle comportant des dorures comme ornement et autres…

Au-delà de ces considérations, la forte utilité de ces assistants des cuisines modernes n’est plus à démontrer. Une fois balisés, les points ci-dessus laissent place à certains questionnements pour lesquels nous avons essayé d’apporter des explications. En effet, qui d’entre-nous ne s’est pas un jour posé de questions sur l’origine des étincelles qui se dégagent des aliments que l’on met dans le micro- ondes ? Un petit aperçu sur le fonctionnement des micro-ondes nous permettra de trouver réponse à cette question.

Il est fort utile de savoir que les ondes diffusées par ces fours sont électromagnétiques et sont générées par un magnétron. Ces ondes transforment l’électricité en rayonnement électromagnétique composé d’un champ magnétique et d’un champ électrique.

L’alternance ultra-rapide entre ces deux champs et le rayonnement qui en résulte est d’une fréquence de 2450 MHz, soit la fréquence nécessaire à la résonance des molécules d’eau présentes dans les aliments, donnant lieu à leur réchauffement.

Pourquoi un raisin placé dans un micro-onde produit du plasma - technologie, nourriture - Yaourt, Verre, tomate, Small, SAluminium, Résonance, Rayonnement, Raisin, Poivron, Particules en suspension, nourriture, Molécule d'eau, métal, Matière plastique, matière, Magnétron, Légume, Hertz, Fruit (alimentation humaine), Fréquence, Four à micro-ondes, être humain, Électromagnétisme, électricité, Chou frisé, Chou de Bruxelles, Champ magnétique, Champ électrique, Céramique, Arc électrique
Wikipedia Commons

C’est pourquoi les ustensiles non métalliques abritant ces aliments ne chauffent pas, car ces ondes traversent le plastique adapté, la céramique et le verre et réagissent avec les particules d’eau contenues dans la nourriture.

Il est intéressant de savoir, en revanche, que les molécules métalliques, comme les molécules d’eau, produisent ce qu’on appelle scientifiquement des « arcs électriques » ou plus communément des étincelles, au contact des ondes électromagnétiques. Nous pouvons clairement apercevoir le phénomène à travers la vitre du four.

Les ondes électromagnétiques sont absorbées par les molécules métalliques des ustensiles en métal, ne permettant pas leur passage aux aliments pour leur réchauffement, tandis que les étincelles dégagées de ces molécules donnent lieu à des décharges électriques.

Par exemple, l’aluminium est une matière réfléchissante des ondes qu’elle absorbe et agit comme un miroir, d’où son danger.

Le cas des fruits et légumes est intéressant à citer en ce sens que certains contiennent non seulement des molécules d’eau, mais aussi du fer, notamment ceux qui absorbent, par leurs racines, les minéraux tels que le fer, le magnésium et le cuivre contenus dans le sol.

Beaucoup de vidéos sur Internet illustrent les réactions de fruits, tels les raisins et les framboises congelées pendant un passage dans le four à micro-ondes.

En l’occurrence, si l’on met au micro-ondes du poivron, connu pour sa teneur en particules d’eau et minéraux, la charge électrique est parfaitement adaptée à la production d’arcs électriques.

Ces étincelles volent. Il en va de même pour les légumes verts comme le chou de Bruxelles et le chou frisé, riches en surfaces ferreuses et rugueuses.

Cet effet peut être si puissant qu’il est déconseillé d’exposer certains aliments au four à micro-ondes, tels que les œufs, les yaourts, les fruits qui risquent d’exploser, les sauces tomates non couvertes, le piment, les aliments contenus dans des boites en plastiques non adaptées au micro-ondes, les aliments sous-vides, les légumes non pelés et les fruits non dénoyautés, les fromages bleus et la liste n’est pas exhaustive…

Il est déconseillé de faire chauffer au micro-ondes des fruits comme les raisins, car ils peuvent dégager sous l’effet d’une forte chaleur, un gaz ionisé toxique pour la santé.

Pour mieux profiter des avantages que nous offre le four à micro-ondes en plus du gain de temps et de la facilité d’utilisation, il est fortement recommandé de respecter, à chaque fois, les recommandations d’usage en assurant l’entretien régulier de ce dernier.


Partagez l'article

Send this to a friend