On a toujours pensé que les jeux vidéo étaient nuisibles pour notre santé mentale et physique. Pendant des années, on nous a sermonnés sur les conséquences désastreuses liées à cette occupation très populaire auprès des jeunes. Mais alors que cette passion était qualifiée de dépendance qu’il fallait impérativement soigner, il s’est avéré en fait que cela n’avait rien de mauvais, bien au contraire.

Publicité

En effet, selon une récente étude publiée dans Frontiers in Human Neuroscience, les jeux électroniques peuvent être très bénéfiques pour le renforcement des aptitudes intellectuelles, longtemps après son interruption.

L’Universitat Oberta de Catalunya (UOC), a interrogé 27 anciens adeptes de cette activité, d’une tranche d’âge comprise entre 18 et 40 ans. Le but était de tester leurs capacités cognitives, puis de leur demander de passer 1 heure et demie par jour, à jouer au « Super Mario 64 », 10 jours durant. Les participants étaient à nouveau appelés à subir un autre test, juste après, puis un troisième, 15 jours plus tard.

Publicité

L’expérience avait également porté sur un groupe sujet à une stimulation magnétique transcrânienne (TMS) pour voir si la technique avait des effets positifs sur leurs prouesses. Les résultats ont montré une nette amélioration chez les deux groupes, cependant, la stimulation n’avait aucun impact de ce genre.

Lionel Allorge/Wikipedia Commons

Par ailleurs, il s’est avéré que ceux qui avaient l’habitude de s’adonner à ce petit passetemps avant la puberté se sont montrés plus efficaces pour résoudre les problèmes de tâches de mémoire de travail que les autres participants qui n’y avaient jamais touché. C’est ce qu’a expliqué le chercheur au doctorat à l’UOC, Marc Palaus.

Les scientifiques émettent toutefois certaines réserves concernant l’utilité de jouer aux jeux vidéo, qui semble d’après eux, assez limitée, d’autant plus que les performances obtenues sont aussi possibles avec des occupations différentes. D’un autre côté, il faut prendre en compte le fait que les passionnés ayant pris un peu d’avance sur leurs concurrents n’avaient pas mis très longtemps pour se faire rattraper.

Publicité

Bien qu’il soit encore trop tôt pour promouvoir les jeux vidéo au rang de stimulant d’intelligence, les auteurs de la recherche estiment que ces nouvelles données auront éclairé la communauté scientifique sur les éventuels avantages cachés des jeux vidéo.

Alors, quand votre enfant vous demandera de lui acheter la super console qui vient de sortir, réfléchissez à deux fois avant de dire non.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>