Si l’homme est arrivé à éviter les poisons qui pouvaient nuire à sa santé, tels que le mercure ou le polonium, il n’a pas toujours été conscient du danger que pourraient représenter les aliments inoffensifs qui seraient en passe de devenir mortels.

Publicité

Le chocolat, cet aliment très apprécié risque, lui aussi de nous tuer, mais, de quelle manière ?

Des bienfaits confirmés

Depuis longtemps, le chocolat était utilisé pour ses vertus diverses et savoureuses, et durant toutes ces dernières années, on s’est évertué à démontrer ses bienfaits thérapeutiques.

Les études ont montré que le chocolat contient de la sérotonine, connue sous le nom de « hormone du bonheur », cette hormone stimule le cerveau et nous procure cette sensation de plaisir, l’euphorie sensationnelle.

Le chocolat contient aussi des endorphines dont le rôle thérapeutique consiste à apaiser la douleur, à diminuer le stress et à minimiser le risque des maladies cardio-vasculaires et du cancer.

En outre, une dose d’amphétamine naturelle se retrouve en petite quantité dans le chocolat à forte concentration de cacao. Cette molécule remonte le moral, augmente la résistance à la fatigue, et nous procure cette sensation de bien-être. Cela expliquerait pourquoi 52% des femmes britanniques préfèrent le chocolat à l’acte sexuel, selon un sondage.

Un antioxydant dans du chocolat, appelé Catéchine, a été lié à des taux plus faibles de cancer du poumon dans une étude Néerlandaise sur des hommes âgés. Un an plus tard, une étude sur les femmes ménopausées aux États-Unis a révélé que celles qui consommaient beaucoup de Catéchine avaient 45% moins de risques d’avoir un cancer rectal, par rapport à celles qui en consommaient rarement.

Cependant, le chocolat n’aurait pas un effet positif sur la densité osseuse.Plus on mange de chocolat, plus les os s’amincissent.

Le chocolat peut être à l’origine de certaines allergies, que ce soit à cause du cacao ou des substances ajoutées : soja, lait, noisete, etc.

Publicité
Photo de Pixabay

Dangers du chocolat

L’un des constituants essentiels du chocolat est la théobromine. Or, la théobromine est un alcaloïde toxique.

L’intoxication par la théobromine peut entrainer l’insuffisance cardiaque, les convulsions, les lésions rénales aiguës et la déshydratation. Une dose fatale de chocolat pour un être humain est d’environ 1000mg/kg (ou 40 barres de chocolat).

Le chocolat a certainement des bienfaits indéniables, démontrés scientifiquement, mais comme pour tout autre aliment, le consommer avec immodération pourrait entrainer des conséquences fâcheuses.

Le danger réside donc, dans le mauvais dosage, dans l’excès l’exagération. Toute substance peut être dangereuse si on en abuse. Consommer avec modération est la règle d’or à respecter, si on tient à ce qu’on soit en bonne santé.

Il est à retenir que plus le chocolat est de mauvaise qualité, plus le risque d’empoisonnement est grand.

OhChouette! © 2018. Tous droits réservés, sauf mention contraire.

 

Images en vedette: Image de Tookapic, depuis Pexels


Partagez l'article

>