L’acné est un problème de peau bénin qui touche plus de 80% de personnes – souvent âgées de 11 à 30 ans – à travers le monde.

Publicité

Généralement liée à la phase de l’adolescence, l’acné peut s’avérer plus persistante et toucher des personnes dans la quarantaine voire la cinquantaine.

Cependant, les scientifiques pensent aujourd’hui avoir découvert un des facteurs favorisant son apparition, et c’est plus exactement une vitamine très commune.

Publicité

La vitamine B12, au coeur des soupçons

Même si la formation d’un bouton sur la peau peut être un processus assez simple à comprendre, ce qui l’engendre est un peu plus complexe. Il existe beaucoup de facteurs qui peuvent influer comme le stress, l’alimentation, ou encore le patrimoine génétique.

Une étude récente a pu mettre en évidence une relation directe entre les bactéries de la peau et la vitamine B12. Essentielle au bon équilibre de l’organisme, elle permet entre autre d’améliorer les fonctions cérébrales, prévenir l’anémie et même avoir une belle peau.

Huiying Li, pharmacologue moléculaire à l’Université de Californie à Los Angeles, s’est concentrée sur les effets de cette vitamine sur la peau à un niveau élevé. Sa recherche a englobé des observations et des résultats sur les 6 dernières décennies. Elle a déclaré lors d’une interview avec le magazine scientifique The Verge en 2015, que les personnes qui prennent des doses importantes de vitamine B12 développent assurément de l’acné.

Publicité
Francois Schnell, Flickr

La première étape de l’étude consistait à étudier la relation entre la bactérie de la peau “Propionibacterium acnes” et cette vitamine chez les personnes acnéiques afin de la comparer avec des sujets qui ont une peau saine.

Les résultats ont démontré que la biosynthèse de la B12 était régulée à la baisse chez les personnes avec des problèmes de peau par rapport aux sujets sains.

La seconde étape a consisté à provoquer l’acné en administrant volontairement des doses importantes de la vitamine à des personnes dont la peau est parfaitement saine. C’est donc 10 volontaires qui en ont reçu sous forme d’injection.

Publicité

Un des sujets a montré une apparition d’acné au bout d’une semaine, pendant que d’autres n’ont eu de réaction que 14 jours plus tard, selon un rapport publié dans Science translational Medicine.

Faut-il arrêter de prendre de la vitamine B12 ?

Une autre étape de la recherche a pu mettre en évidence la relation des bactéries de la peau P.Acnes avec un apport important de vitamine B12, ce qui a engendré une production de Porphyrines, composant connu comme principal facteur de l’apparition de l’acné sévère, étude rapportée par LiveScience.

Avant de penser à limiter son apport en vitamine B12, il est important de comprendre les facteurs qui peuvent entrer en compte et accentuer l’apparition de l’acné, tels que l’environnement, la nature de la peau et les habitudes de chacun, car il peut y avoir de nombreux acteurs capables de provoquer une poussée d’acné.

Publicité

Rappelons que la vitamine B12 est présente dans des aliments comme le poisson, la viande, la volaille, les oeufs et le lait, et son rôle dans l’équilibre de l’organisme n’est plus à prouver.


Partagez l'article

>