Une expédition aux profondeurs de l’Océan Indien menée par l’Université nationale de Singapour (NUS) et l’Institut indonésien des sciences, a été fortement révélatrice pour la science : au moins 11 espèces marines inconnues ont été découvertes au Sud-Ouest de Java en seulement 14 jours.

Publicité

Au total, l’expédition a collecté plus de 12 000 créatures de 63 sites différents au large de la côte Sud de Java Ouest, couvrant une distance de 2 200 kilomètres.

Des résultats totalement inattendus

L’équipe exploratrice, composée de 31 chercheurs, était dirigée par le Professeur Peter Ng, Directeur du musée de l’Université nationale de Singapour (NUS) et le Professeur Dwi Listyo Rahayu, chercheur principal en océanographie à l’Institut indonésien des sciences (LIPI).

Publicité

« C’est une partie de l’Océan Indien qui n’a jamais été échantillonnée pour les animaux d’eau profonde, donc nous ne savions vraiment pas quoi trouver. “Nous avons été très surpris par les résultats.”  a déclaré Peter Ng à l’AFP.

La nouvelle espèce Rochinia « clinger » (Famille: Epialtidae). SJADES 2018

Les créatures retrouvées dans les profondeurs de l’océan, comptaient des familles d’éponges, de méduses, de mollusques, d’étoiles de mer, d’oursins, de vers, de crabes et même des familles de poissons.

Les nouvelles espèces, quant à elles, recensent essentiellement de nouveaux bernard-l’hermite, homards, crabes ainsi que de nouvelles crevettes.

Publicité
La nouvelle espèce Bathynomus (famille: Cirolanidae). SJADES 2018

Un crabe-araignée particulier trouvé par l’équipe, n’avait pas été vu depuis 10 millions d’années. Ses plaques ressemblant à des oreilles qui protègent ses yeux font tout le secret de son nom, ce crabe s’appelle ‘’Big Ears’’. Les chercheurs croient que le crabe de 6 cm de large est du genre Rochinia.

Une autre créature marque les découvertes de l’équipe : un crabe à épines, et aux yeux rouge sang.

L’expédition a également mis la main sur un homard avec de longs bras et une coquille à motif de zèbre ainsi qu’un bernard-l’hermite aux yeux verts et aux pinces à bandes orange.

Publicité
L’éponge Tulip se fixe au sol à l’aide de fibres de verre et pourrait être âgée de plusieurs centaines d’années. SJADES 2018

Un terrain qui n’était pas vide d’obstacles

L’équipe de scientifiques a dû faire face à beaucoup de problèmes. Les cartes du terrain étaient inexactes, des réparations devaient souvent se faire sur l’équipement endommagé par un terrain imprévu. « La plupart des données sur la carte étaient fausses, les détails n’étaient majoritairement pas précis », a déclaré Ng.

La pollution marine était également au rendez-vous, l’un des nouveaux crabes a été trouvé dans de vieux sous-vêtements. « Nous ne savons toujours pas comment les déchets affectent les créatures, mais le plastique des océans est un énorme problème », a annoncé M. Ng au Straits Times.

L’équipe n’a pas encore trié, analysé et catalogué la totalité des découvertes, mais s’attend à débusquer de nouvelles espèces.

La nouvelle espèce Paguristes (Famille: Diogenidae). SJADES 2018

Les échantillons collectés jusqu’à présent sont en cours d’étude. Les chercheurs prévoient de finaliser leurs travaux en 2020 et de les publier dans le journal du musée, The Raffles Bulletin of Zoology.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>