Le matin, on garde souvent un vague souvenir de nos rêves que ce soit un cauchemar ou d’un joli rêve, les détails peuvent nous échapper une fois les yeux ouverts et le cerveau bien réveillé.

Publicité

Une étude récente a cherché le moyen de nous faire rappeler nos rêves, grâce à la prise d’une vitamine commune, mais qui peut tout changer.

Comment se souvenir de ses rêves

Le Dr Denholm Aspy, de l’Université d’Adélaïde en Australie, a effectué une expérience dont les résultats ont été publiés sur la revue Perceptual And Motor Skills, comprenant les effets de la vitamine B6 sur nos rêves.

Pour les besoins de l’étude, 100 volontaires des quatre coins de l’Australie se sont joints à l’expérience, divisés en deux groupes. La première moitié a pris 240 mg de vitamine B6 (l’équivalent de 558 bananes) chaque soir avant de se coucher pendant 5 jours consécutifs. Le second groupe quant à lui n’a eu qu’un comprimé placebo durant la même période.

Aspy rapporte que le premier groupe pouvait se souvenir de 64 % des détails de leurs rêves, mais ont également fait part d’une amélioration de la qualité de leur sommeil. Quant à la seconde catégorie, aucun changement n’a été noté, ni au niveau des rêves ou de leur sommeil.

AtYya – Dream.

Une avancée vers le rêve lucide

Suivant les résultats de cette recherche, deux théories ont été proposées sur le rôle de la B6 et ses effets sur les rêves. Une d’entre elles affirmait que la vitamine provoque un état de vigilance et des réveils fréquents, ce qui permet au cerveau de garder le souvenir de chaque rêve.

Mais cette théorie a très vite été réfutée suite aux témoignages des participants qui ont consommé de la B6, et décrit leur sommeil comme plus paisible et réparateur.

La théorie la plus probable est que la vitamine en question joue un rôle dans la conversion du tryptophane en sérotonine, qui plonge la personne dans un sommeil profond et sans rêves. Aspy ajoute une supposition qui pourrait expliquer pourquoi on se souvient de nos rêves, qui est selon lui que la B6 provoque un rebond dans le cerveau qui fait qu’on rêve d’une façon plus intense durant les dernières heures de sommeil. Rêves qui sont plus susceptibles de marquer nos esprits.

Outre le fait d’être une expérience assez amusante, pour le Dr Aspy c’est une avancée de taille vers le rêve lucide, sur lequel il a déjà développé une étude antérieure.

Le rêve lucide permet à la personne d’avoir pleinement conscience qu’elle est dans un rêve et avoir la capacité de le contrôler. Si on maîtrise cette technique, il sera alors possible de surmonter des cauchemars récurrents, traiter des phobies, et même contribuer à la réadaptation suite à un trauma physique. De quoi faciliter la vie d’une façon plus naturelle des personnes en difficultés, grâce à un procédé qui se base uniquement sur le psychosomatique.

L’avantage de la vitamine B6 réside dans le fait qu’elle soit particulièrement répandue dans la nature, et il est possible d’en consommer en mangeant des produits laitiers comme le lait ou le fromage, des fruits comme la banane et l’avocat, ainsi que des légumes à savoir les épinards et les pommes de terre.

Le NHS propose une liste détaillée des différentes sources de B6 dans les aliments naturels de notre quotidien, qui peuvent offrir un apport de 1,4 mg pour les hommes, et 1,2 mg pour les femmes âgées de 19 à 64 ans. Il est cependant possible de faire des cures de vitamine B6 de 10 à 200 mg par jour sans qu’il y ait une incidence négative pour la santé, cependant il existe un risque de perte passagère de sensations dans les extrémités.


Partagez l'article

>