Dans une société qui est de plus en plus axée sur la consommation, il est parfois difficile de se situer. Et avec les moyens publicitaires faramineux déployés par les sociétés productrices, il n’est pas toujours évident de distinguer le vrai du faux.

Publicité

C’est ainsi que nous achetons un produit en pensant qu’il est bon pour notre santé, sans toutefois en mesurer les conséquences. En effet, souvent, les entreprises ne testent pas leur marchandise en toutes circonstances. Et dans quelques cas, cela peut être néfaste.

Une étude a été effectuée à une petite échelle et est venue confirmer ces faits. Elle s’est basée sur un produit en particulier : le rince-bouche. Les résultats sont bluffants ; ce liquide qui est censé prendre soin de notre santé bucco-dentaire aurait une mauvaise influence sur notre corps s’il est utilisé dans certaines conditions. 

Publicité

Vingt-trois adultes en bonne santé ont participé à l’expérience. Ils ont été conviés à courir sur un tapis pendant 30 minutes avant qu’on leur demande de se laver la bouche. Ces personnes ont alors utilisé soit un rince-bouche, soit un placebo au goût menthe. L’opération a été répétée à 30, 60 puis 90 minutes après l’activité.

Andrea Piacquadio/Pexels

Les résultats ont été basés sur la tension artérielle des participants immédiatement après le sport, et pendant la période de récupération. Les chiffres l’affirment : l’utilisation du bain de bouche a freiné la réduction de la tension artérielle de 60 %, en comparaison avec les individus ayant pris le placebo.

Il a donc été prouvé que l’utilisation de ce dernier serait déconseillée suite à une séance de sport ou à une activité physique conséquente. La raison est simple, mais pas forcément des plus limpides. 

Publicité

Le bain de bouche a pour mission d’éliminer toutes les bactéries qui se trouvent sur la langue, le palais ou la gencive. Et bien que cela semble être une bonne chose, ce liquide se débarrasse également de bactéries qui peuvent être essentielles. 

Dans notre cas, il s’agit d’une bactérie qui utilise le nitrate et le convertit en nitrite. Et c’est ce dernier qui agit lors de la baisse de la tension après l’exercice physique intense. Lorsque la salive qui contient le nitrite est avalée, ce dernier se transforme en oxyde nitrique, connu pour sa capacité à favoriser la vasodilatation des vaisseaux sanguins. Et c’est ainsi que la tension se régule après l’effort physique.

Enfin, Craig Cutler, nutritionniste et membre de l’équipe de recherche, conclut en soulignant l’importance des bactéries qui se trouvent au niveau de la bouche quant à la régulation de la circulation sanguine.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>