Respirer sous l’eau pourrait bientôt devenir une réalité grâce à cette technologie


Respirer sous l'eau pourrait bientôt devenir une réalité grâce à cette technologie - sciences-et-technologies, insolite - Vêtement, température, science, respiration, poisson, Plongée, Oxygène, Niveau de la mer, Jun Kamei, insolite, eau, dispositif, Biomimétisme, avancée, Appareil, Accessoire
Mikito Tateisi

Tout le monde rêve d’avoir des super pouvoirs : le pouvoir de voler, de lire dans les pensées ou même de faire bouger les choses à distance… Mais nous savons tous que cela n’existe que dans les films de science-fiction, ou du moins, c’est ce que nous pensons.

Aujourd’hui, il semblerait qu’une capacité surhumaine soit sur le point de devenir réalité, il s’agit de la faculté de respirer sous l’eau.

Comment c’est possible

Avant de se demander comment un être humain peut être capable de respirer sous l’eau, il faut déjà comprendre comment les animaux aquatiques y arrivent. C’est en effet grâce à des organes nommés branchies que la plupart des poissons arrivent à extraire l’oxygène de l’eau. Ceux-ci faisant défaut chez l’homme, ce dernier ne pouvait pas faire pareil et pouvait seulement extraire l’oxygène de l’air ambiant.

Cependant, avec la température et le niveau de la mer qui ne cessent d’augmenter, l’humain devra prochainement vivre de plus en plus près de l’eau. D’ailleurs, il a été prédit une hausse de la température globale de 3 degrés Celsius d’ici 2100, ce qui peut mener à la modification complète de la carte du monde à cause des villes côtières qui risquent de disparaitre. Heureusement, il existe aujourd’hui un appareil spécial qui permettra à l’humain de respirer sous l’eau de la même manière qu’un poisson.

Il s’agit d’un vêtement constitué d’un ensemble de branchies artificielles et conçu par Jun Kamei, un concepteur de biomimétisme et étudiant au Royal College of Art, à Londres.

Nommé AMPHIBIO, le dispositif peut facilement être imprimé en 3D, ce qui fait qu’il puisse être fabriqué en masse en cas de besoin et mis à la disposition du public.

Le fonctionnement d’AMPHIBIO

L’accessoire de Jun Kamei est susceptible de remplacer très vite les équipements de plongée qui existent actuellement et qui sont assez lourds et encombrants. Il est constitué d’un matériau spécial et hydrophobe, inspiré de certains insectes qui créent leur propre vêtement pour nager, qui permet de reconstituer l’oxygène de l’eau tout en libérant du CO2.

Selon Kamei, l’AMPHIBIO pourrait même donner aux gens la possibilité de plonger pendant la nuit dans les villes animées et de ressentir un certain réconfort lorsque leur travail les oblige à passer beaucoup de temps sous l’eau.

Il espère que son appareil sera rapidement utilisé dans les opérations de sauvetage sous-marin, même si celui-ci en est toujours au stade de prototype fonctionnel, n’ayant pas encore été testé sur l’homme.

Néanmoins, les tests sur les humains se feront très prochainement et l’AMPHIBIO pourra peut-être permettre de sauver des vies plus efficacement par rapport aux dispositifs de sauvetage actuels qui n’ont permis de retrouver les 12 footballeurs thaïlandais piégés dans une grotte inondée qu’après plusieurs semaines.