fbpx

Que se passera-t-il si toutes les bombes nucléaires du monde explosaient d’un seul coup


Que se passera-t-il si toutes les bombes nucléaires du monde explosaient d'un seul coup - politique - YouTube, volcan, Union des républiques socialistes soviétiques, Superpuissance, Russie, Royaume-Uni, Précipitations, Pakistan, Ogive (missile), Nation, Krakatoa, Israël, Inde, humanité, Hiver nucléaire, Guerre nucléaire, Guerre froide, france, Famine, États-Unis, Course aux armements nucléaires, Chine, Arsenal
Gavroche/Flickr

C’est en temps de guerre froide que les États-Unis et l’Union soviétique se sont lancés dans une dangereuse course aux armements nucléaires. Leur objectif était clair : être le mieux préparé en cas de conflit nucléaire et dissuader le rival de tenter la moindre offensive armée.

Les deux superpuissances n’ont pas été les seules à développer ce type d’armes de destruction massive, en effet des pays comme la France, le Royaume-Uni, la Chine ou l’Inde se sont également incrustés dans cette course afin d’offrir un soutien de taille à leur puissant allié.

De nos jours, pas moins de neuf pays sont en possession d’instruments nucléaires et il est effrayant d’imaginer ce qui se produirait si cet arsenal venait à exploser en même temps…

Le danger des ogives

Une guerre nucléaire qui impliquerait une centaine d’ogives plongerait le monde dans un dramatique hiver nucléaire. Cela aboutirait à des années de températures hivernales et des niveaux extrêmes de mauvaises récoltes, ce qui causerait le tassement du système alimentaire mondial et l’apparition de niveaux de famine sans précédent.

Avec seulement cinq de ces armes destructrices, la Terre serait entraînée dans un automne nucléaire, moins rude, certes, mais toujours assez dévastateur. Ainsi, nous pourrions perdre entre 20 et 80 % des précipitations dans le monde et cela coûterait la vie à 1 milliard d’êtres humains.

Aujourd’hui, pas moins de 15 000 ogives composent l’arsenal nucléaire mondial. Les États-Unis et la Russie sont en possession d’un peu moins de 7 000 chacun, le reste étant divisé de manière inégale entre les autres nations nucléarisées : Royaume-Uni, France, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée du Nord. Il n’est pas exagéré d’affirmer que ces engins pourraient faire des dégâts monstrueux…

Que se passera-t-il si toutes les bombes nucléaires du monde explosaient d'un seul coup - politique - YouTube, volcan, Union des républiques socialistes soviétiques, Superpuissance, Russie, Royaume-Uni, Précipitations, Pakistan, Ogive (missile), Nation, Krakatoa, Israël, Inde, humanité, Hiver nucléaire, Guerre nucléaire, Guerre froide, france, Famine, États-Unis, Course aux armements nucléaires, Chine, Arsenal
AlexAntropov86, Pixabay

Des dommages considérables

La chaîne YouTube Kurzgesagt —In a Nutshell a récemment mis en ligne une animation dans laquelle elle essaie de deviner ce qui se passerait si toutes les bombes nucléaires de la planète étaient actionnées au même moment.

Selon des scientifiques consultés par le propriétaire de cette plateforme, il suffirait de seulement trois ogives pour détruire l’une des très nombreuses villes de notre bonne Terre. Cela signifie que même après avoir éradiqué chaque zone urbaine de 100 000 habitants ou plus, il restera encore un lot de 1 500 ogives !

Si, au lieu de cela, on décidait de mettre toutes les armes nucléaires dans un même panier et de le déposer en Amazonie, on pourrait déclencher une explosion qui atteindrait la force de 3 milliards de tonnes de TNT. Ce qui équivaut à 15 éruptions semblables à celle du volcan indonésien Krakatoa en 1883, la plus puissante jamais enregistrée à ce jour.

Cela créerait une boule de feu de 50 kilomètres qui raserait tout dans un rayon de 3 000 kilomètres. L’impact génèrerait une cascade d’ondes de pression qui feraient le tour du monde en quelques semaines.

En parallèle, un nuage de la forme d’un champignon monterait tellement haut que celui-ci atteindrait les niveaux les plus élevés de l’atmosphère terrestre, et des millions de tonnes de matériaux incinérés seraient catapultés dans le ciel pour réaliser un genre de funeste feu d’artifice…