fbpx

Pourquoi la première personne sur Mars devrait être une femme, selon la Nasa


Pourquoi la première personne sur Mars devrait être une femme, selon la Nasa - espace - Terre, technologie, science, planète, Mars, Lune, hommes, homme, femmes, espace, conquête, astronomie
NASA

En 1969, l’Homme a mis les pieds sur la Lune pour la première fois, à bord de la fusée Apollo 11. C’est ainsi que Neil Armstrong a pu graver son nom dans l’Histoire, suivi par 11 autres astronautes, jusqu’en 1972 avec Eugene Cernan et Harrison Schmitt qui ont été les derniers de la lignée.

Or, si on regarde de plus près, aucune femme n’a pu vivre cette expérience à nos jours. Mais aujourd’hui, la NASA n’exclut pas la possibilité que le prochain astronaute à marcher sur Mars en soit une.

Une femme à la conquête de l’Espace

Bien que la première astronaute fut choisie il y a plus de 40 ans, or qu’aucune n’a eu la chance de poser les pieds sur la Lune. Le fait est que les programmes d’explorations spatiales sont des milieux résolument masculins.

Aujourd’hui, la gente féminine qui travaille à la NASA et dans les différents pôles de préparations et de programmations des missions spatiales, exprime son désir de voir beaucoup plus de femmes participer aux explorations spatiales futures.

Pourquoi la première personne sur Mars devrait être une femme, selon la Nasa - espace - Terre, technologie, science, planète, Mars, Lune, hommes, homme, femmes, espace, conquête, astronomie
NASA

Allison McIntyre, ingénieure senior de la NASA au Johnson Space Center de Houston, était l’une des premières à exprimer son souhait de voir plus de femmes dans l’Espace. Elle a d’ailleurs déclaré à BBC Radio 5 Live que la majorité de ses dirigeants et de son staff étaient des femmes, il était donc dommage de ne pas en voir plus en orbite.

Emily Nelson, directeur de vol de la NASA partage l’avis de McIntyre, car selon elle, la présence de femmes dans les équipes est une évidence, même si la recherche prend du temps afin de mieux préparer les futures missions spatiales.

Mars, un objectif résolument féminin

Lors des dernières visites sur la Lune, l’Homme était très limité dans ses mouvements ainsi que dans la durée d’exploration, car la technologie en ces temps là ne permettait pas de rester trop longtemps hors de sa navette.

Aujourd’hui l’objectif n’est plus la Lune, mais une planète bien plus éloignée. Une planète qu’on rêve de coloniser, Mars. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’on arrive à envoyer une nouvelle navette plus développée qui permettra de l’explorer plus librement et sur une durée plus longue que les précédentes expériences.

Les employées féminines de la Nasa partagent le rêve de voir enfin l’une d’entre elles  mettre les pieds pour la première fois sur la surface de Mars, et ainsi immortaliser un moment des plus exceptionnels.