L’Afrique, l’Europe, l’Asie, l’Amérique, l’Australie, l’Antarctique et l’Océanie sont les continents connus, à ce jour. Les experts sont cependant persuadés qu’il en existe un huitième ; Zealandia. Ce continent submergé aurait selon eux, toutes les qualités requises pour figurer dans cette liste.

En effet, de nouvelles cartes documentent cette surface perdue de 5 millions de kilomètres carrés et située dans le sud-ouest du pacifique.

Surnommée Te Riu-a-Māui, Zealandia, à 94 % enfouie sous les eaux au large de la côte est de l’Australie, n’est, depuis 2017, plus considérée comme un simple microcontinent ou un fragment continental, par les géologues.

Grâce aux efforts d’un groupe de chercheurs néo-zélandais GNS Science, vous pouvez désormais avoir accès à un ensemble de cartes incroyables représentant la bathymétrie (forme du fond de l’océan), ainsi que l’histoire tectonique du huitième continent.

La carte tectonique de Te Riu-a-Māui, Zealanda. Croûte continentale représentée en rouge, orange, jaune et marron et croûte océanique en bleu. La croûte de l’arc insulaire est rose et la grande croûte de la province ignée est verte. Science GNS

Vous aurez le loisir de zoomer et de vous déplacer à travers diverses images web thématiques géoscientifiques de toute la zone. Il vous sera même possible de créer votre propre carte, d’après le chef de programme Vaughan Stagpoole.

Par ailleurs, les couleurs rouges, orange, jaunes et brunes caractérisent la croûte continentale. La couche océanique est en bleu et celle de l’arc insulaire est en rose. Le vert est destiné à la grande croûte de la province ignée.

Science GNS

Pour sa part, le Dr Nick Mortime, de GNS Science, explique que ces cartes ont été créées afin de mettre à jour la géologie de la Nouvelle-Zélande et du sud-ouest du Pacifique. Il affirme que c’est un moyen d’avoir une meilleure idée du cadre des volcans, des limites des plaques et des bassins sédimentaires de cette partie du monde.

Il y a entre 79 et 83 millions d’années, Zealandia s’était détachée du Gondwanaland, dont les restes ne sont actuellement que les deux tiers du continent. Et avant de couler, elle avait subi de grands changements d’élévation, il y a 35 à 50 millions d’années.

Malgré les nombreux projets ayant été entrepris afin d’en savoir plus sur Zealandia, il paraît clair que beaucoup de choses restent encore à découvrir sur cette mystérieuse partie du monde.


Partagez l'article

>