Pourquoi il ne faut jamais dormir plus longtemps durant le week-end


Pourquoi il ne faut jamais dormir plus longtemps durant le week-end - sante-et-medecine, hygiene - stress, sommeil, santé, Rythme circadien, Risque, recherches, neurosciences, Maladie cardio-vasculaire, maladie, Insomnie, hygiène, expériences, études, États-Unis, Diabète sucré, Dette de sommeil, coeur, Brésil, American Heart Association
StockSnap, Pixabay

Examens qui arrivent à grands pas, stress, soirées qui se terminent trop tard pendant la semaine : tant de situations où la plupart des personnes se disent que ce n’est pas bien grave de rater quelques heures de sommeil parce qu’il est possible de les récupérer dans les jours à venir.

Pourtant, ce n’est pas l’avis des experts de la santé qui ont réussi à prouver à maintes reprises qu’il n’est pas possible de régler sa dette de sommeil de cette manière.

Pire encore, en plus d’être inutile, dormir davantage durant le weekend est très mauvais pour notre santé…

De nombreuses études qui en disent long sur notre santé

Menée par une équipe de scientifiques de l’American Heart Association, une étude de 2017 prouve que rattraper ses heures de sommeil manquées en fin de semaine est particulièrement néfaste pour le coeur.

Ainsi, les chercheurs ont soumis pas moins de 21 000 participantes à un interrogatoire et ont analysé leurs dossiers médicaux.

Étrangement, il s’est avéré que celles qui ont l’habitude de s’accorder deux heures de sommeil de plus pendant le weekend sont également celles qui ont le plus de problèmes cardiovasculaires.

Évidemment, une hygiène du sommeil saine n’est pas forcément donnée à tout le monde, surtout lorsque l’on sait que près de 30 % de la population souffre d’insomnie rien qu’aux États-Unis (et jusqu’à 40 % au Brésil), mais comme l’explique la Professeure agrégée Marie-Pierre Saint-Onge de l’Université Columbia, “vous ne vous aidez pas vraiment vous-même” en dormant davantage les weekends.

De même, une autre étude américaine a montré que ne pas avoir un rythme de sommeil régulier augmente les risques de souffrir de pathologies cardiaques d’environ 11 % : ici, les scientifiques ont aussi bien démontré l’importance d’une quantité suffisante de sommeil, mais également de sa régularité.

“Cela met davantage en lumière le fait que nous avons besoin d’un programme horaire-sommeil cohérent en plus d’une quantité de sommeil régulière et suffisante” déclare le Docteur Alon Avidan du Centre des troubles du sommeil.

Pourquoi il ne faut jamais dormir plus longtemps durant le week-end - sante-et-medecine, hygiene - stress, sommeil, santé, Rythme circadien, Risque, recherches, neurosciences, Maladie cardio-vasculaire, maladie, Insomnie, hygiène, expériences, études, États-Unis, Diabète sucré, Dette de sommeil, coeur, Brésil, American Heart Association
Wokandapix, Pixabay

Les bons gestes à adopter pour notre bien-être

Heureusement, il existe des gestes simples du quotidien à adopter pour éviter tout risque au long terme.

D’après le Docteur Avidan, le tout est de trouver un équilibre entre plaisir et santé durant le weekend : se coucher plus tard le soir, mais se mettre au lit sans regarder la télévision par exemple.

En outre, la Professeure américaine Brandy Roane du Laboratoire de Recherche sur le Sommeil de l’Université Brown affirme qu’il est même possible de dormir un peu plus les fins de semaine, mais pas au-delà d’une heure, notamment pour éviter de dérégler notre horloge biologique dès la reprise de la semaine, au risque de se retrouver avec des insomnies.

Aussi, il faut savoir qu’un cycle aussi irrégulier de sommeil n’affecte pas seulement le coeur, mais favorise également d’autres maladies.

Et à ce propos, le Professeur en neurobiologie David Eearnest explique que “les horaires que nous adoptons le week-end sont très différents de ceux que nous avons pendant la semaine. Cela est susceptible de perturber les rythmes circadiens, laissant place à un risque accru de cancer et de diabète”.