La rapide propagation du COVID-19 a incité les États du monde entier à déclencher une alerte pandémie et à mettre en place des mesures exceptionnelles de confinement de plusieurs semaines depuis le mois de mars 2020. Aussi curieux que cela puisse paraître, cette situation a enclenché chez des millions de consommateurs occidentaux une ruée vers le papier toilette !

Publicité

Des chercheurs se sont penchés sur la question pour tenter d’expliquer cette frénésie pour un produit pourtant loin d’être de première nécessité. L’étude publiée récemment dans le journal Plos One apporte des éléments de réponse.

Une équipe de sociologues et de psychologues de l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutive à Leipzig en Allemagne ont étudié les différents traits de personnalités et leur lien éventuel avec les provisions de papier toilette. 966 volontaires venus de 22 pays différents ont été interrogés. 

Les résultats ont révélé que les acheteurs impulsifs présentaient des signes d’anxiété et de peur profonde vis-à-vis de la maladie. En effet, les individus les plus effrayés par le coronavirus étaient les plus enclins à constituer de gros stocks. Ces gens présentaient également d’autres traits de caractère dont le perfectionnisme, la dépendance sentimentale, l’organisation et la prudence à des degrés plus ou moins élevés. 

Daniel Ramirez/Flickr

Le doctorant et membre de l’équipe de recherche Theo Toppe s’est dit très surpris par la similitude des réponses, quel que soit le pays d’origine. Il ajoute : « De notre point de vue, il semble plausible que notre modèle de résultats — plus de menace s’accompagne de plus de stockage — existe pour d’autres produits. »

En d’autres termes, bien que l’approvisionnement en papier toilette soit l’objet principal de cette étude, plusieurs autres produits sont également concernés par ce stockage démesuré. 

Selon Neda F. Gould, psychologue clinicienne et Professeure adjointe de psychiatrie et des sciences du comportement à la Faculté de médecine de l’Université Johns Hopkins du Maryland, la thésaurisation confère une impression de contrôle et de sécurité aux personnes anxieuses. Elle déclare à ce propos : « Il est probable que des individus anxieux thésaurisent parce que cela leur a donné un sentiment de contrôle quand tant de choses étaient hors de contrôle. » 

Neda F Gould ajoute : « Bien que le comportement de thésaurisation puisse sembler particulièrement égoïste, vous devez vous rappeler que l’anxiété peut être une force puissante ». Inutile donc de se fâcher avec ces épargnants étant donné que leur raisonnement est détourné par l’inquiétude et la peur. L’impact négatif sur la société leur est difficilement perceptible. 

Publicité


Partagez l'article

>