Dans le cas où votre navigateur Chrome ou Firefox est doté des extensions AVG ou Avast, nous vous conseillons de les supprimer au plus vite. 

Publicité

Bien que la majeure partie des utilisateurs l’ignore, il faut savoir que les extensions citées ci-dessous sont automatiquement installées sur votre PC et particulièrement sur vos navigateurs dès que vous procédez au téléchargement des antivirus AVG ou Avast.

Les extensions concernées et dont il faut impérativement vous en séparer sont donc :

Publicité
  • Avast Online Security ;
  • Sécurité en ligne AVG ;
  • Avast SafePrice ;
  • AVG SafePrice.

Ces extensions de navigateur utilisées par des millions de personnes à travers le monde collectent une multitude de données, chaque jour, en ayant même accès à l’historique détaillé de navigation.

Les deux premières sont des extensions de sécurité en ligne. Elles ont pour fonction principale de vous avertir dans le cas où vous visitez des sites web dangereux.

Quant aux extensions SafePrice, elles servent à proposer aux utilisateurs les offres les plus susceptibles de les intéresser à l’exemple de bons de réductions ou d’offres de voyages. 

Publicité

C’est un certain Wladimir Palant qui a récemment découvert le côté malveillant des extensions AVG et Avast. Il a ainsi expliqué la façon avec laquelle ces extensions procèdent pour transmettre aux serveurs des deux sociétés une quantité importante de vos données comprenant vos habitudes et vos préférences de navigation.

Wikipedia Commons

Quels types de données sont transmises à Avast et AVG ?

Les données qui sont transmises aux sociétés Avast et AVG par leurs quartes extensions comprennent les URL des pages sur lesquelles les utilisateurs se connectent, avec les données exactes de l’ancre et de la requête.

Elles contiennent également les titres des pages visitées, les URL de provenance, votre code pays, le numéro de version exact de votre système d’exploitation ainsi que celui de votre navigateur. 

Publicité

Réunies, toutes ces données offrent la possibilité à AVG et à Avast de reconstituer avec la plus grande précision les habitudes de navigation des utilisateurs.

Wladimir Palant affirme qu’il leur est possible, à travers les extensions précitées, de connaître les sites que vous visitez, le temps que vous passez à regarder une vidéo ou à lire un message, etc.

Après que Palant ait communiqué les résultats de ses recherches aux navigateurs Google et Mozilla, ce dernier a aussitôt supprimé l’ensemble des extensions que les modules complémentaires Firefox contiennent.

Publicité

Mozilla a ensuite déclaré que cette collecte de données sans consentement viole la politique du navigateur envers ses utilisateurs. Il est toutefois important de noter que malgré cette suppression des extensions effectuée par Mozilla, elles restent toujours actives pour certains utilisateurs et continueront ainsi à transmettre leurs données.

Cela s’explique par le fait que le navigateur n’a pas encore répertorié la totalité des extensions AVG et Avast. Cependant, il faut savoir que ces extensions sont actuellement toujours présentes sur Google Chrome.

Wladimir déclare qu’elles seront bientôt supprimées par l’américain Google, suite aux tapages médiatiques qu’elles vont susciter les prochains jours.

Publicité

Partagez l'article

Publicité
>