Les dinosaures ont toujours été un centre d’intérêt inépuisable pour la communauté scientifique. Des études minutieuses ont permis, au fil du temps, de nous renseigner sur leur taille, leur forme, leur mode de chasse et même sur leur habitat.

Publicité

Aujourd’hui, l’un de ces géants préhistoriques s’éloigne de plus en plus de l’image de prédateur terrestre qu’on lui avait peint pendant des années. En effet, le Spinosaurus serait en réalité une créature fluviale, selon la revue Cretaceous research.

Des chercheurs l’Université de Portsmouth, au Royaume-Uni, viennent de découvrir un millier de dents de dinosaures certifiant que ce redoutable chasseur du Crétacé est bel et bien un monstre aquatique. Ces preuves confirment les données antérieures sur la queue favorisant le déplacement dans l’eau du Spinosaurus aegyptiacus et dont la longueur peut égaler les 15 mètres pour un poids de 6 tonnes.

Publicité
Un Spinosaurus sous l’eau.
ABelov2014/Wikipedia Commons

Quoi qu’il en soit, les 1261 échantillons retrouvés dans le Kem Kem au Maroc, datant d’une centaine de millions d’années, ont fait l’objet d’un examen détaillé. D’après les résultats, les sections transversales rondes et brillantes, au contact de la lumière, marquant la surface de ces dents montrent qu’elles appartenaient sans nul doute à un Spinosaurus et représentent près de la moitié de la collection en question. C’est ce qu’a déclaré le Professeur de paléobiologie à l’Université de Portsmouth, David Martill.

Les dents de Spinosaurus facilement reconnaissables représentaient 45% de celles collectées.
Davide Bonadonna

Cette prédominance signifie qu’ils étaient autrefois des habitants de la rivière et non de simples passagers, vu leur apport abondant en dents dans le gisement. Ce qu’il faut savoir, par ailleurs, c’est que les lits de la rivière Kem Kem n’abritent pas seulement les restes de toute sorte de Spinosaurus, mais aussi d’autres animaux de la même ère, tels que les poissons-scies, les cœlacanthes, les crocodiles les reptiles volants et les dinosaures terrestres.

Les experts sont unanimes, cependant, les Spinosaurus n’auraient en aucune façon pu être une population riveraine et le volume de leurs dents appuie cette théorie, devenue aujourd’hui une vérité. Ils sont même catégoriques sur ce point ; il s’agit de dinosaures qui ont vécu et qui sont morts dans l’eau. Ce travail lève le voile sur l’une des bêtes les plus connues de l’Histoire des dinosaures ou pas si connues que cela, finalement !

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>