Si Facebook peut aujourd’hui vous aider à trouver des amis, un restaurant, une pharmacie ou encore un hôtel, c’est officiel : demain, il vous permettra de trouver l’âme sœur.

Publicité

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a décidé de partir à la conquête des millions de célibataires en proposant un service de rencontres complet et innovant qui risque bien de faire de très nombreux adeptes.f

Un service de rencontres qui respecte la vie privée de ses utilisateurs

Si aujourd’hui Facebook a permis à des milliers de couples de se former, aucune fonctionnalité spécialement dédiée à la rencontre de son âme sœur n’avait encore été créée par l’application malgré ses 200 millions de célibataires inscrits.

C’est ainsi que lors du F8, la conférence annuelle des développeurs, Mark Zuckerberg a annoncé publiquement le prochain lancement de la fonction Dating, un service de rencontres amoureuses directement intégré à l’application Facebook pour permettre aux célibataires de trouver l’amour.

Discret et conforme au respect de la vie privée, ce service permettra alors aux nombreux célibataires qui souhaitent rencontrer leur futur(e) partenaire de créer un profil visible uniquement par les utilisateurs de Dating, sans crainte qu’il apparaisse sur le fil d’actualité de leurs amis ou celui des membres de leurs familles.

Sur ce profil bien distinct du profil général de l’application Facebook ne seront mentionnés que le prénom, les intérêts et les événements qui intéressent son utilisateur.

Dans la même optique, les photos affichées sur le profil Dating sont personnellement choisies et ne reprennent en aucun cas les photos de profil ou des albums de Facebook.

Depuis près d’un an, Mark Zuckerberg et son équipe de développeurs travaillent d’arrache-pied pour offrir un service de rencontres amoureuses de qualité qui a déjà réussi à faire chuter de près de 20 % le cours boursier de l’indétrônable Tinder, et ce avant même d’avoir été lancé.

Facebook.

Dating: la nouvelle fonction qui promet des relations à long terme

En plus de la parfaite confidentialité du profil Dating, Mark Zuckerberg a pour principal objectif ici de proposer un service de rencontres axé sur le long terme en déclarant lors de la conférence annuelle du F8 : « Cela va être pour construire de vraies relations à long terme, pas des branchements ».

Publicité

Pour se démarquer des sites et des applications de rencontres déjà existantes, Dating ne permet pas l’envoi de photographies et invite les utilisateurs à s’intéresser à plus qu’un simple physique, bien qu’il soit tout à fait possible de « passer » les différents profils à la manière de Tinder en cliquant sur « pas intéressé ».

Ici, seules les conversations écrites sont autorisées et pour pouvoir débloquer les profils des autres utilisateurs, il est nécessaire de s’inscrire à des événements et de mentionner ses domaines d’intérêts : tout est donc mis en œuvre pour nous permettre de trouver la personne qui nous corresponde aussi bien d’un point de vue physique qu’intellectuel.

Bien loin des « plans d’un soir », Dating a préféré se baser sur le long terme et sur le romantisme en s’intéressant alors à une catégorie bien précise de célibataires, notamment celle à la recherche de stabilité.


Partagez l'article

>