Les scientifiques ont enfin trouvé comment attirer les extraterrestres vers la Terre


Les scientifiques ont enfin trouvé comment attirer les extraterrestres vers la Terre - sciences-et-technologies, insolite, espace - Voie lactée, Vie extraterrestre, vie, Université Columbia, Terre, telescope, technologie, Spectre électromagnétique, science, Proxima Centauri, organismes, Laser, Lampe torche, future, Étoile, Distance (mathématiques), Débit binaire, créatures, communication, Chili, astronomie, Astronautique, Année-lumière
Fulvio314, Photo de la NASA, Wikipédia

L’existence des extraterrestres a toujours fait couler beaucoup d’encre : si certains pensent que c’est une légende inventée pour faire rêver les plus jeunes, d’autres en revanche sont intimement persuadés que l’Univers est tellement vaste que, statistiquement, il y a de fortes chances que nous ne soyons pas seuls.

Le fait est qu’aujourd’hui, nous ne sommes sûrs de rien : et pour en avoir le cœur net, une équipe de chercheurs américains a trouvé un moyen ingénieux d’attirer l’attention de créatures intelligentes à partir de la Terre.

Ainsi, si elles existent, leurs travaux signeront certainement le début d’une nouvelle ère…

Des grands travaux pour de grandes découvertes

Pour les scientifiques du MIT, la meilleure façon d’alerter les extraterrestres qui existent dans notre galaxie (et qui comme nous, sont à la recherche d’une autre forme de vie) reste le laser : ainsi, d’après leur étude, s’il est assez puissant, il pourra facilement faire office de lampe torche géante, ou de phare.

Selon leurs calculs, un laser émis depuis un télescope mesurant entre 30 et 45 mètres permettra d’émettre un signal qui sera capté à 20 000 années-lumière de distance : « Les types de lasers et de télescopes construits aujourd’hui peuvent produire un signal détectable, de sorte qu’un astronome peut jeter un coup d’œil à notre étoile et voir immédiatement quelque chose d’inhabituel dans son spectre » explique James Clark, étudiant fraîchement diplômé en astronautique et participant à l’étude.

En d’autres termes, si ce projet voit effectivement le jour, toute la zone (et donc ses habitants) qui se situe autour de Proxima Centauri, l’étoile la plus proche de la Terre, pourra facilement capter notre signal et attester de notre existence…

Bonne nouvelle pour les chercheurs du MIT : il s’avère qu’un télescope de pas moins de 39 mètres de longueur, du nom de ELT, est justement en construction au Chili.

Les scientifiques ont enfin trouvé comment attirer les extraterrestres vers la Terre - sciences-et-technologies, insolite, espace - Voie lactée, Vie extraterrestre, vie, Université Columbia, Terre, telescope, technologie, Spectre électromagnétique, science, Proxima Centauri, organismes, Laser, Lampe torche, future, Étoile, Distance (mathématiques), Débit binaire, créatures, communication, Chili, astronomie, Astronautique, Année-lumière
ESO, Wikipedia Commons

« Si nous réussissions […] nous pourrions envoyer un message à un débit de données de quelques centaines de bits par seconde qui arriverait dans quelques années à peine » déclare James Clarks.

Une solution à tous les problèmes

Fort heureusement, dans le cas où les aliens seraient des créatures sanguinaires, nous avons également une solution pour passer inaperçus : en 2016, une équipe de scientifiques américains de l’Université Columbia a démontré qu’il est tout à fait possible, en un laps de temps record estimé à moins d’une semaine, de créer un « dispositif de camouflage » voire une « cape chromatique » pour effacer littéralement notre empreinte et nous rendre invisibles aux yeux des autres planètes.

Notons par ailleurs que si les extraterrestres en arrivent jusqu’à découvrir notre existence et décident de nous coloniser, c’est qu’ils sont nettement plus avancés que nous : de ce fait, il semble presque impossible que notre cape d’invisibilité ait une quelconque chance de nous protéger face à leur attaque…

Quoi qu’il en soit, les scientifiques du MIT rappellent cependant qu’il reste peu probable que nous puissions attirer à nous les extraterrestres, s’ils existent vraiment : « D’une manière générale, il s’agissait surtout d’une étude de faisabilité. Que ce soit une bonne idée ou non, ce n’est pas le propos, c’est avant tout d’une discussion pour les travaux futurs » souligne James Clark.