fbpx

Les scientifiques ont déterminé la couleur exacte de l’Univers, et elle n’est pas celle à laquelle on s’attend


Les scientifiques ont déterminé la couleur exacte de l'Univers, et elle n'est pas celle à laquelle on s'attend - espace - vision, vie, vert, vers, USA, Université, univers, trou, travail, toile, terrestre, Terre, temps, sons, soleil, sens, Scientifiques, science, rouge, riche, question, projet, problème, pouvoir, ordinateur, nuit, niveau, min, milliards, Mains, loi, lion, laboratoire, jeux, IA, humains, humain, histoire, été, équipe, eau, curiosité, couleurs, ciel, cern, blanc, beauté
JPL - NASA.

L’Univers fait partie de ces sujets qui fascinent. Les questions restent posées en ce qui concerne cet espace qui semble s’expandre à l’infini. Il existe plusieurs raisons à une telle fascination, mais l’une d’entre elles semble évidente : il suffit de lever les yeux pendant la nuit, lorsque le ciel est bien dégagé, afin de pouvoir admirer la beauté de l’infinité qui s’offre à nous. Les couleurs qui s’illustrent dans le ciel sont aussi uniques que brillantes, diverses et étonnantes.

Ce festival coloré que proposent les astres dans le ciel a poussé les scientifiques à se poser une question intéressante : quelle est la vraie couleur de l’Univers ?

Une réponse assez inattendue

Les astronomes astrophysiciens, Dr. Karl Glazebrook et Dr. Ivan Baldry de l’Université Johns Hopkins à Baltimore, ont mené un travail long et complexe afin de déterminer la couleur exacte de l’Univers. Le concept de la recherche a été d’analyser les spectres émis par environ 200.000 galaxies, certaines à plusieurs milliards d’années lumières. L’étape suivante consistait à convertir le résultat obtenu vers une couleur primaire que l’œil humain est capable d’observer, sans instruments.

Selon Dr. Baldry, l’étude était très divertissante, bien que très prise au sérieux. « Nous pensons que le projet de recherche est suffisamment important. Nous avons pris en considération plusieurs émissions à des milliards d’années-lumières, ce qui rend l’échantillon très représentatif. » a-t-il expliqué.

Les données étaient interceptées par l’étude australienne 2dF Galaxy Redshift, basée à l’Observatoire Anglo-Australien de New South Wales en Australie. Ce qui est intéressant à noter est la chose suivante : les scientifiques ont d’abord été induit en erreur. La conclusion première a été que la couleur de l’Univers était d’un magnifique bleu pâle, harmonieux et unique. Mais finalement, la réalité était toute autre.

Les scientifiques ont déterminé la couleur exacte de l'Univers, et elle n'est pas celle à laquelle on s'attend - espace - vision, vie, vert, vers, USA, Université, univers, trou, travail, toile, terrestre, Terre, temps, sons, soleil, sens, Scientifiques, science, rouge, riche, question, projet, problème, pouvoir, ordinateur, nuit, niveau, min, milliards, Mains, loi, lion, laboratoire, jeux, IA, humains, humain, histoire, été, équipe, eau, curiosité, couleurs, ciel, cern, blanc, beauté
NASA.

Depuis longtemps, les spéculations allaient bon train, mais une réponse finale aussi simple était loin de satisfaire les curieux.  La vraie couleur de l’Univers, selon les deux scientifiques qui avouent avoir commis une erreur de jugement serait beige.

« C’est embarrassant », a déclaré Glazebrook. « Mais c’est cela la science. Nous ne ressemblons pas à des politiciens, si nous faisons des erreurs, nous les admettons, c’est comme ça que la science fonctionne ». Avait-il ajouté.

Karl Glazebrook a expliqué que le problème résidait essentiellement au niveau du fonctionnement de l’ordinateur, lui-même dirigé par le logiciel développé à cet effet. En prenant une couleur blanche non standard pour traiter les données et révéler le résultat en les convertissant vers une couleur observable, le résultat était bleu turquoise. En corrigeant le souci technique, soulevée par Mark Fairchild du Laboratoire Munsell Color à l’Université de Rochester à New York, le résultat était finalement un mélange entre du beige crème, du rose pâle, ou du turquoise très pâle, selon la vision de chacun.

Les scientifiques ont déterminé la couleur exacte de l'Univers, et elle n'est pas celle à laquelle on s'attend - espace - vision, vie, vert, vers, USA, Université, univers, trou, travail, toile, terrestre, Terre, temps, sons, soleil, sens, Scientifiques, science, rouge, riche, question, projet, problème, pouvoir, ordinateur, nuit, niveau, min, milliards, Mains, loi, lion, laboratoire, jeux, IA, humains, humain, histoire, été, équipe, eau, curiosité, couleurs, ciel, cern, blanc, beauté
NASA.

Un résultat pas aussi plaisant

Aussi bien pour l’équipe ayant participé au projet que pour les amateurs d’astronomie, le beige est une couleur bien trop ennuyeuse pour être considérée comme l’authentique couleur de l’Univers.

Pour pallier à cette légère déception, le Dr. Glazebrook et ses collègues ont préféré prendre l’avis de tierces personnes pour trouver un nom qui correspondrait  mieux. Les appellations qui revenaient le plus étaient le Cosmic Latte, Unibeige ou encore Skyvory. Essentiellement des jeux de mot originaux et accrocheurs.

En vrai, la conversion vers une couleur plus commune pour les humains ne faisait même pas partie du projet scientifique. Cette étape avait été ajoutée par pure curiosité et se voulait être une blague, d’après les chercheurs.

« Ce n’était qu’une note amusante pour conclure notre publication. » a déclaré Glazebrook. « Par la suite il y a eu cette médiatisation inattendue et nous étions dépassés par les évènements. Nous ne nous étions pas attendus à ce que ça devienne aussi gros. »

Parmi les autres travaux du groupe de l’Université John Hopkins figurait le suivi de la formation des étoiles dans l’Univers. Selon eux, avec des résultats non affectés par l’erreur, la formation de l’Univers avait commencé dans des nuances de bleu, avant d’aboutir vers une génération d’étoiles vieillissantes et rouges. Ce résultat coïnciderait avec le magnifique spectacle offert par le ciel lors du coucher de soleil terrestre.

« Notre réelle motivation derrière cette étude était bien plus que simplement établir la fameuse couleur de l’Univers inconnu. La couleur résultante est intéressante, dans un sens, mais le spectre cosmique est si riche en détails qu’il devient bien plus révélateur de l’histoire de la formation des étoiles. » a déclaré Dr. Baldry.

Le changement de couleurs pendant 6 milliards d’années d’un bleu pâle vers un beige tirant vers le blanc semble être un indicateur de ce qui pourrait se cacher derrière l’origine de l’Univers.