fbpx

Les hommes pensent qu’ils sont toujours célibataires pour cette raison


Les hommes pensent qu'ils sont toujours célibataires pour cette raison - societe, relations, psychologie - vie, société, Réseau social, relations, psychologie, perception, mariage, Jugement (philosophie), Individu, hommes, habitudes, femmes, famille, être humain, estime de soi, engagement, Devoir, Connaissance, confiance, célibat, amour
StockSnap, Pixabay

La recherche de l’âme sœur est, depuis toujours, un but, un besoin que l’être humain se fixe : pour la majorité d’entre nous, mis à part les solitaires aguerris, le fait de partager sa vie de manière durable avec une autre personne fait partie intégrante du bonheur.

Pourtant, il existe de plus en plus de célibataires.

Ce constat est d’autant plus surprenant lorsque l’on sait que notre société moderne met tout en œuvre, grâce aux réseaux sociaux, pour que nous puissions élargir nos connaissances, nos cercles d’amis et amoureux.

La question qui se pose alors est de savoir comment il est possible que près de 33 % de la population mondiale soit célibataire alors que les rencontres se veulent nettement plus simples et rapides que dans le passé ?

C’est l’interrogation à laquelle a tenté de répondre le Docteur en Psychologie Menelaos Apostolou, grâce aux avis de près de 13 000 hommes…

Une étude qui en dit long sur la perception de soi

Ce qui est marquant dans l’étude réalisée par le Docteur Apostolou de l’Université de Nicosie à Chypre, c’est avant tout la perception que les hommes ont d’eux-mêmes aujourd’hui.

Pour mener sa recherche, le Docteur en Psychologie a, au préalable, tout simplement posé la question de manière directe aux quelques 13 000 participants : « Les gars, pourquoi êtes-vous célibataires ? »

La plupart des réponses de la part de la gent masculine se regroupent en quelques catégories seulement : à chaque fois, les hommes pensent qu’ils sont célibataires soit parce qu’ils estiment qu’ils ne savent pas draguer, soit parce qu’ils ne se trouvent pas assez beaux, soit parce qu’ils pensent que ces choses-là viennent normalement « toutes seules » ou encore parce qu’ils estiment ne pas avoir assez confiance en eux pour s’engager dans une relation amoureuse.

Seulement, ces affirmations, qui évidemment ne sont qu’un jugement personnel erroné et complètement subjectif, ne sont pas la ou les véritables raisons qui font que les hommes sont de plus en plus célibataires et qu’ils le restent aussi longtemps…

Les hommes pensent qu'ils sont toujours célibataires pour cette raison - societe, relations, psychologie - vie, société, Réseau social, relations, psychologie, perception, mariage, Jugement (philosophie), Individu, hommes, habitudes, femmes, famille, être humain, estime de soi, engagement, Devoir, Connaissance, confiance, célibat, amour
Public Domain, Pxhere

La société moderne mise en cause

En réalité, pour comprendre ce phénomène moderne grandissant, il est utile de s’intéresser aux modes de fonctionnement des sociétés passées, notamment durant la période préindustrielle.

À cette époque-là, la notion de couple n’était pas exactement la même que celle que nous imaginons aujourd’hui : les concepts de famille et d’enfants étaient perçus comme une obligation, un devoir à accomplir davantage qu’un choix de vie.

Rappelons également que la société était nettement plus patriarcale qu’aujourd’hui : tandis qu’un homme se sent obligé de séduire, de plaire à son ou à sa partenaire à notre époque, les efforts qu’il devait fournir par le passé pour fonder un foyer étaient nettement moins importants.

En d’autres termes, le simple fait d’être un homme lui offrait l’avantage d’être, et ce dès la naissance, le futur pilier de la famille, sans compter la propension aux mariages arrangés…

À ce propos, le Docteur Apostolou déclare : « Les hommes célibataires modernes manquent souvent de compétences de flirt car, dans un contexte préindustriel ancestral, les pressions de sélection sur les mécanismes qui régulaient l’effort de conjugaison et le choix étaient faibles ».

La société moderne et transitoire dans laquelle nous vivons ne permettant plus à l’homme de jouir d’un statut favorisé particulier, ce dernier se retrouve face à de nouvelles difficultés que les générations précédentes n’ont pas connu, et qui ne lui ont donc, à fortiori, pas été transmises pour pouvoir être affrontées.

Si cela peut paraître normal pour une large majorité d’entre nous, il faut savoir que le fait qu’un homme doive « trouver un partenaire par lui-même » n’a pas toujours été aussi naturel…