Dans notre société, les gens ont tendance à considérer les personnes âgées comme étant solitaires, surtout après la mort de leur partenaire ou de leurs proches. Ces personnes sont perçues comme étant malheureuses et non satisfaites de leur vie, surtout lorsqu’elles affrontent à elles seules différents problèmes de santé qui deviennent peu à peu handicapants.

Publicité

De plus, des études ont montré que se sentir seul augmente le niveau d’anxiété du corps, ce qui induit une plus grande libération des hormones de stress telles que l’adrénaline, favorisant ainsi la survenue de nombreuses maladies cardiovasculaires ou endocriniennes telles que le diabète, voire même la démence.

D’ailleurs, d’autres recherches ont montré que le risque de mort prématurée est augmenté de 50 % chez les personnes solitaires, par rapport aux personnes normales.

Ainsi, étant donné tous les problèmes de santé qui menacent déjà leur vie, les personnes âgées ne devraient surtout pas se sentir seules afin de ne pas aggraver leur état.

Cependant, il semblerait que les seniors ne soient pas la principale catégorie de personnes solitaires selon de récentes statistiques, et le fait d’être en couple ou non n’est qu’un facteur parmi d’autres, qui est loin d’être suffisant pour juger l’état psychologique d’une personne.

Les personnes les plus susceptibles de se sentir seules selon les travaux des psychologues

Le professeur de psychologie de l’Université Brigham Young de l’Utah, Julianne Holt-Lunstad, a mené une enquête avec ses collègues et il s’est avéré que, contrairement à ce que l’on croyait, la solitude atteint son maximum chez les jeunes adultes et les adolescents plutôt que chez les personnes âgées.

D’ailleurs, les études de cette même psychologue ont montré que les personnes qui présentaient les risques les plus élevés de développer des maladies liées au fait de se sentir seul sont les personnes âgées de moins de 65 ans.

Aux États-Unis, le projet NSHAP (National Social Life, Health and Aging Project) confirme les résultats avancés par les psychologues de l’université Brigham Young et précise que seulement 30 % des personnes âgées de plus de 65 ans se sentent seules.

Public Domain, Max Pexels

Le professeur J.Holt-Lundstand a déclaré au journal « The New York Times » que les liens sociaux doivent être considérés comme un besoin fondamental de l’humain, donc tout isolement social a des conséquences négatives sur la santé de l’individu, même si celui-ci ne sent pas réellement seul.

En effet, selon une étude présentée dans à la 125e convention de l’APA (Association américaine de Psychologie), la solitude constitue un risque plus élevé que l’obésité sur la santé publique et ce risque ne cesse de croître et a des impacts de plus en plus importants.

Le lien entre la solitude et l’état matrimonial

Selon le professeur J.Holt-Lunstad, être célibataire constitue un risque important de se sentir seul, et cela, quel que soit l’âge de l’être humain. Cependant, il ne faut pas corréler la solitude au célibat puisque beaucoup de gens qui sont en couple sont malheureux et se sentent seuls malgré la présence de leur partenaire.

Christopher Walker, Wikipédia

De la même manière, des personnes célibataires peuvent être très bien entourées et donc ne pas se sentir seules du tout, c’est le cas de la plupart des personnes âgées.

En effet, l’humain peut très bien se sentir seul même s’il est entouré par de nombreuses personnes. Les psychologues expliquent cela par l’importance de prendre en considération la qualité des relations et non pas leur quantité, ce qui permet de différencier deux faits : être seul et se sentir seul.

Cela explique qu’une personne puisse être heureuse et épanouie alors qu’elle n’est entourée que d’une ou deux personnes seulement, tandis que d’autres ont une vie sociale plus remplie, mais continuent à sentir isolées malgré tout.

Ainsi, l’obésité, le tabagisme, la sédentarité et l’alcool ne sont pas les seuls facteurs susceptibles de raccourcir la durée de vie d’un individu puisque la solitude est tout aussi dangereuse et peut nuire à son état physique et psychologique.


Partagez l'article

>