Manger sainement ne signifie pas se mettre des « limitations strictes » comme beaucoup de gens le pensent. Il n’est pas question de rester maigre de manière irréaliste ou de se priver des aliments et des repas que vous aimez. Il s’agit en fait de se sentir bien dans son corps, d’avoir plus d’énergie au quotidien, d’améliorer sa santé et de stimuler son humeur.

Selon une récente étude, les boissons dites « diététiques » sont tout aussi mauvaises pour votre cœur que les versions standards, donc à base de sucre.
Ce sont des chercheurs français qui ont suivi plus de 104 000 personnes sur une dizaine d’années, qui sont arrivés à cette conclusion, en examinant le nombre de boissons gazeuses sucrées ou non consommées.
Ainsi, ils ont constaté que les sujets consommant les boissons sucrées et artificiellement édulcorées sont jusqu’à 20% plus à mêmes de souffrir de maladies cardiaques, d’AVC ou de crises cardiaques que ceux qui évitent les boissons gazeuses.

Les scientifiques de l’Université de la Sorbonne à Paris ont de ce fait divisé les personnes étudiées en trois groupes en fonction de leur consommation de boissons sucrées. Ceux-ci ont été étiquetés comme non-consommateurs, faibles consommateurs et grands consommateurs, et les boissons divisées en boissons artificiellement édulcorées, ou sucrées.

Publicité
Open Food Facts

Pour faire simple, une teneur en sucre égale ou supérieure à 5% signifiait qu’elle était considérée comme sucrée, tandis qu’un pourcentage inférieur à 5 et la présence d’« édulcorants non nutritifs » suffisaient pour être classée comme boisson édulcorée artificiellement. 

Il est à noter que les participants de l’étude devaient remplir trois journaux diététiques quotidiens tous les 6 mois.

Publicité

Une décennie d’enregistrements – allant de 2009 à 2019 –  a permis de rechercher toute relation entre l’ingestion et les problèmes cardiaques, tels que les accidents vasculaires cérébraux, les accidents ischémiques transitoires (AIT), l’infarctus du myocarde, le syndrome coronarien aigu et l’angioplastie.

Grande révélation : les personnes qui buvaient beaucoup de boissons diététiques à faible teneur en sucre présentaient le même risque de maladie cardiaque élevé que celles qui buvaient les versions riches en sucre.

Les personnes considérées comme de grands consommateurs de boissons sucrées artificiellement ou sucrées étaient 20% plus susceptibles de souffrir de problèmes cardiaques que les personnes qui évitaient les deux types de boissons gazeuses, s’en tenant à d’autres options telles que l’eau, le thé ou le café. En bref, il n’y avait aucune différence entre les deux types de boissons. 

Publicité
Open Food Facts

Les boissons diététiques telles que le Coca Light et les édulcorants artificiels qu’elles contiennent sont souvent commercialisées pour réduire l’apport calorique et en sucre.  Mais les experts sont préoccupés par les preuves de plus en plus nombreuses que les édulcorants artificiels modifient le métabolisme du corps, augmentant la vitesse à laquelle le sucre est absorbé.

L’auteur principal Eloi Chazelas a conclu : « Une consommation plus élevée de boissons sucrées et de boissons artificiellement édulcorées était associée à un risque plus élevé de maladies cardiovasculaires, ce qui suggère que les édulcorants artificiels pourraient ne pas être une alternative saine aux boissons sucrées. »

« Ces données fournissent des arguments supplémentaires pour alimenter le débat actuel sur les taxes, l’étiquetage et la réglementation des boissons sucrées et des boissons artificiellement édulcorées. »

Publicité

Afin d’établir un lien de causalité, la réplication dans d’autres cohortes prospectives à grande échelle et des enquêtes mécanistes sont nécessaires.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>