fbpx

Le sentiment inconfortable que vous devez ressentir avant de pouvoir réussir


Homme
Vanes_hud/Flickr

Depuis notre plus tendre enfance, tout est mis en œuvre pour que nous puissions réussir notre vie.

Qu’il s’agisse des études que nous entreprenons, l’emploi auquel nous souhaitons accéder ou tout simplement un projet que nous voulons concrétiser, la notion de succès est inhérente à absolument n’importe quel être humain.

Bien que la définition de la réussite soit tout à fait personnelle, certaines personnes semblent mieux atteindre leurs objectifs que d’autres, parfois même en fournissant moins d’efforts.

Si cela peut paraître injuste de prime abord, il s’avère qu’en réalité, la plupart d’entre nous aborde tout simplement le problème dans le mauvais sens…

Les efforts paient uniquement s’ils sont bien dirigés

Il nous est tous arrivé, à un moment ou à un autre de notre vie, de délaisser certains de nos rêves les plus chers uniquement parce que nous avions imaginé ne pas avoir autant de talent ou de motivation que ceux qui ont réussi à percer dans le domaine avant nous.

Sauf qu’en y réfléchissant à deux fois, nous pouvons facilement nous rendre compte que les freins que nous nous croyons exister ne sont en fait dicté que par notre propre mental et ne reposent sur rien d’autre que sur notre crainte inconsciente de l’échec et de l’inconnu.

Pour ainsi dire, les capacités et les compétences d’un individu ne sont pas forcément plus importantes que son courage. La confiance qu’il a en qui il est et en ce qu’il vaut et l’incertitude quant au futur ne doit pas être perçu comme étant quelque chose de négatif, ou comme une angoisse qui flotte au-dessus de nos têtes.

Plutôt que d’essayer de nous confiner dans notre propre zone de confort, peut-être est-il temps de nous dire que même si rien ni personne ne peut nous assurer que les choix que nous faisons pour l’avenir sont les bons, cela ne veut pas dire qu’ils sont mauvais pour autant, bien au contraire, car dans tous les cas, nous serons amenés à découvrir de nouvelles choses et à en tirer les enseignements qui en découlent.

Le sentiment inconfortable que vous devez ressentir avant de pouvoir réussir - travail, psychologie - vie d'adulte, vie, travail, succès, souhaits, Sentiment, rêves, recherches, psychologie, productivité, peur, Motivation, études, échec, courage, confiance en soi, Carrière, adaptation
Giuseppe Milo/Flickr

Un mental à toute épreuve

Le principal obstacle à notre propre succès est donc la peur.

C’est d’ailleurs pour cette raison que sans même nous en rendre compte, nous associons inconsciemment le mot « réussite » au mot « stabilité » (avoir un emploi durable à contrat à durée indéterminée, être propriétaire de sa propre maison…).

Or, la prospérité ne peut voir le jour si des sacrifices n’ont pas été faits, et que des risques n’ont pas été pris au préalable.

Nous ne naissons pas pour être grand avocat, médecins ou meilleurs footballeur de l’année, nous le devenons en prenant des décisions et en nous fixant un but que rien ne peut détourner.

« Lâchez la certitude. Le contraire n’est pas l’incertitude. Il s’agit d’ouverture d’esprit, de curiosité et de volonté d’adopter le paradoxe plutôt que de choisir son camp. Le défi ultime est de nous accepter exactement comme nous sommes, sans jamais cesser d’essayer d’apprendre et de grandir » a déclaré le journaliste et écrivain Tony Schwartz, et pour cause !

Se défaire de ses inquiétudes, qui objectivement ne sont justifiées par aucune preuve tangible, est le premier pas vers la prospérité et la vie que vous souhaitez réellement mener au plus profond de vous-même.