Le choix de votre petit déjeuner n’est pas sans conséquence sur votre journée, celui-ci est même susceptible de modifier complètement votre comportement et vos envies. Certes, la plupart des gens ont tendance à prendre des céréales au réveil, mais il semblerait que même ceux-ci aient une histoire sombre et un lien bizarre avec votre organe de la copulation.

Publicité
Publicité

En effet, votre bol de cornflakes cache un secret sale qui date du 19e siècle depuis le chevauchement de la médecine, des croyances chrétiennes et des pensées sur la masturbation. Son choix comme repas de base chez la majorité des Occidentaux ne serait donc pas dû au hasard ni à sa richesse en vitamines et à ses bienfaits physiques seulement.

Le but de la création des cornflakes

Depuis l’apparition du christianisme, il y a des siècles, la masturbation a été condamnée comme un abus sexuel et certains livres, comme Onania dont l’auteur est inconnu, l’avaient même considérée comme une maladie mentale et physique à cause de ses effets indésirables.

Publicité

Cependant, depuis le 18e siècle, le monde occidental a commencé à accepter peu à peu que les gens se touchent eux-mêmes et le Grand réveil, avec d’autres réveils religieux en Amérique ont créé des tempêtes qui ont contribué à rendre les certaines personnes obsédées par la masturbation.

Il existe un lien bizarre entre les Corn flakes et votre pénis - nourriture, insolite - vie, sexualité, sexe, science, religion, régime alimentaire, petit-déjeuner, organe, nourriture, médecine, Kellogg's, Kellogg, hommes, femmes, déjeuner, corps, cornflakes, céréales, alimentation
Wikipédia Commons

En 1892, le nutritionniste et médecin américain nommé John Harvey Kellogg représentait l’une des voix anti-masturbation les plus fortes. Celui-ci était très dévoué à l’église et contre la masturbation et le sexe, quelle que soit sa forme, comme il l’explique dans son livre dédié aux personnes “obsédées” par un quelconque vice sexuel. Il n’a d’ailleurs jamais consommé son mariage avec sa femme et les deux dormaient dans des chambres séparées et ont adopté leurs enfants.

Publicité

Le Dr Kellogg a trouvé comme solution contre la masturbation d’avoir une alimentation saine. Il a créé avec son frère W.K Kellogg, des flocons de maïs dits aussi cornflakes, alors qu’ils essayaient de faire du granola qui est un “traitement” pour nourrir les patients du Sanatorium de Battle Creek, au Michigan. Ce dernier consiste en des biscuits faits à base de farine d’avoine et de maïs réduits en de très petits morceaux.

Les cornflakes ont cela dit été considérés comme le résultat de l’échec de cette tentative, mais le Dr Kellogg a pu transformer les grains qu’il a obtenus en flocons de maïs sous forme de céréales prêts-à-manger.

Publicité
Il existe un lien bizarre entre les Corn flakes et votre pénis - nourriture, insolite - vie, sexualité, sexe, science, religion, régime alimentaire, petit-déjeuner, organe, nourriture, médecine, Kellogg's, Kellogg, hommes, femmes, déjeuner, corps, cornflakes, céréales, alimentation
Mike Mozart. Flickr.

Le lien entre les cornflakes et le comportement sexuel

Si le Docteur Kellogg était contre le sexe, c’est parce qu’il pensait qu’il nuisait à la santé et au bien-être spirituel. Il est même aller jusqu’à cataloguer une quarantaine de symptômes liés à une personne “infestée” par la masturbation, tels que les palpitations, les sautes d’humeur, les articulations raides, l’acné et surtout la tendance aux aliments épicés.

Publicité

C’est ainsi que le Dr Kellogg a commencé à croire que la viande et les repas copieux et épicés augmentaient le désir sexuel, tandis qu’un régime plus simple à base de noix et de céréales, comme ses flocons de maïs, pourrait inhiber les pulsions sexuelles.

Depuis, les cornflakes ont été considérés comme un repas anti-masturbatoire, même si nous savons aujourd’hui que leur effet n’est pas absolu puisque les personnes qui apprécient ces céréales continuent à se masturber.

Publicité

Néanmoins, le Dr Kellogg ne s’est pas arrêté au régime alimentaire et a proposé des solutions plus extrémistes pour arrêter la masturbation, par exemple l’application d’acide phénique sur le clitoris chez les femmes dans le but de réduire les excitations et l’utilisation de fil d’argent chez les hommes pour irriter le prépuce en cas d’érection. Il souligne au passage que la circoncision contribue considérablement au freinage du désir sexuel.

Publicité

Publicité