La fin du monde est un événement qui fascine aussi bien les communautés religieuses que les personnes qui croient moins à l’existence d’un Dieu tout puissant. Quelle que soit la religion ou les croyances, tout le monde s’est interrogé – en moins une fois – sur la fin des temps, ce jour où l’Univers cessera d’être.

Publicité
Publicité

De nombreuses prévisions ont pu être proposées au fil des années. Depuis 1843, les théories vont bon train, avec une fin du monde programmée pour 2003, puis une seconde pour 2012. Vient par la suite la fin d’un cycle du calendrier Maya, ou encore plus récemment, l’arrivée de la Planète X qui était prévue pour le 23 septembre 2017.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle supposition qui vient nous secouer, et à en croire les théoriciens, la fin est plus proche qu’on ne le pense.

Publicité

Des signes qui annoncent la fin

Cette fois-ci, nous devons cette nouvelle théorie à David Meade, théoricien de la conspiration chrétienne qui s’est fait connaître grâce à sa célèbre prédiction de la fin du monde qu’il avait prévu pour le 23 septembre de l’année précédente.

Ce numérologue se base sur plusieurs passages de la Bible pour mettre en place ses théories, mais aussi sur le mouvement et l’alignement des planètes dans l’Espace.

Publicité

Selon lui, une planète nommée Nibiru causera la perte de la Terre, lors d’une collision. Or, une fois cette date passée, rien ne s’est produit. Face à cette réalité, Meade a repoussé encore de quelques semaines sa prédiction. Cela dit la NASA a récemment découvert une nouvelle planète du Système solaire qu’ils ont baptisé NINE, ce qui a quelque peu relancé sa théorie (Meade) sur l’existence de cette étoile.

La «planète X» détruira la Terre cet avril, selon une prophétie qui date de 1843 - espace - Terre, planetes, nasa, espace, avril
Ractapopulous, Pixabay

Suite à l’échec de ses prédictions, Meade a fini par expliquer qu’il ne fixait pas une date précise pour la fin du monde, mais plutôt un début de déchéance sur la Terre avec sept longues années de guerres nucléaires et de catastrophes en tous genres.

Publicité

Mais la théorie de la Planète X a toujours été maintenue par les théoriciens, présageant l’arrivée d’une fin imminente.

Publicité

Une planète géante détruira la Terre

Aujourd’hui, Meade relance sa prophétie avec une nouvelle date possible de ce qu’il appelle le “Doomsday”, événement prévu pour le 23 Avril 2018. En réalité, cette prédiction est recyclée et remise au goût du jour. Si on remonte un peu plus loin dans l’Histoire, cette date a déjà été prédite par le plus ancien des prédicateurs, William Miller.

W. Miller était réputé pour ses nombreuses théories qui n’ont jamais eu lieu. Il avait déjà fixé l’Apocalypse pour le 23 Avril 1843, mais aussi, le 22 Octobre 1844.

Publicité

Sa théorie aujourd’hui, explique Meade dans une interview sur le tabloid Express, est basée sur l’alignement du Soleil, la Lune et Jupiter dans la constellation de la Vierge. À noter que cette explication était aussi la base pour sa prédiction du 23 septembre 2017, mais avec l’alignement du Soleil, neuf étoiles et trois autres planètes.

Publicité

La “Planète X” ou Nibiru serait une planète de la taille de la Terre ou encore plus grande, et pourrait s’introduire dans notre Système solaire pour passer au plus près de nous. Cela causerait toutes sortes de catastrophes naturelles, ainsi qu’une coupure totale du système électrique.


Publicité