Pendant cette période éprouvante où toute la famille est confinée à la maison, il serait préférable de trouver une activité pour s’occuper un peu.

Publicité

Les enfants, étant plus difficiles à contenir dans ce genre de situation, seraient ravis d’avoir un centre d’intérêt susceptible de leur procurer à la fois un peu d’aventure et d’évasion, loin de leur triste réalité rythmée par les nouvelles quotidiennes du coronavirus. 

Pour cela, la NASA et l’ISS National Lab ont conçu une gamme de programmes pour tous les enfants fascinés par l’Espace. Ils ont même pensé à une formation pour devenir astronaute à la maison, construire un aéroglisseur ou lancer des fusées.

Le responsable de l’éducation à l’ISS National Lab, Dan Barstow, explique que c’est une expérience plutôt gratifiante pour les spationautes que de faire partager leur vision unique du monde aux plus petits. Et outre leurs expériences médicales, ils aimeraient initier ces jeunes à l’exploration de l’Univers et en découvrir tous les mystères.

Dans ce sens, des exercices éducatifs gratuits sont mis à la disposition de ces futurs soldats de l’Espace, qui pourront s’imprégner des différentes disciplines dont les sciences de la vie, la santé humaine, la robotique, les mathématiques et la physique. 

Ils participeront à des expérimentations exactement comme les vrais cosmonautes sur la Station spatiale internationale et auront l’occasion de comparer leurs résultats.

L’observation de la microgravité leur permettra de démontrer pourquoi un astronaute flotte dans l’Espace. Ils comprendront alors que ce phénomène n’est pas dû au manque de gravité, mais au fait qu’ils tombent en permanence vers la Terre.

Par ailleurs, la science aura besoin de leur contribution pour toutes sortes de projets citoyens, tels que la recherche de nouvelles naines brunes et autres planètes, le suivi des populations de pingouins ou la préparation d’un ordinateur pour d’éventuelles missions sur Mars.

astronaute
Signalements de nuages par les internautes/Globe Observer/NASA

Il est prévu, entre autres, que les élèves participent à la mission de ravitaillement de cargaison de Space X. Il s’agira de fournir aux astronautes une légumineuse spatiale, en aidant les scientifiques à déterminer quelle plante pourra survivre sur l’ISS.

Les auteurs de ce projet sont satisfaits de voir que leur initiative est bénéfique pour beaucoup d’étudiants, qui peuvent maintenir leur engagement et leur apprentissage malgré le verrouillage actuel.


Partagez l'article

>