Beaucoup de personnes attachent une si grande importance à leur horoscope qu’elles seraient capables d’organiser tout leur avenir autour d’une soi-disant prédiction. On peut appeler cela de la superstition ou une simple envie de se sentir en sécurité, mais en tout cas, une grande majorité y croit et ne tient surtout pas à ce que l’on vienne bouleverser ce beau système de vie.

Publicité

Pourtant, depuis un certain temps, la NASA doit annuellement expliquer à tout le monde qu’elle n’a pas changé leur signe du zodiaque, et qu’en aucune façon les astronomes n’auraient pu le faire.

Hormis le fait que cette nuance due au passage du sagittaire au scorpion n’est pas susceptible de modifier vos caractéristiques humaines, l’agence rappelle également que non seulement, l’astrologie et l’astronomie sont différentes, mais qu’en plus seule cette dernière est reconnue comme étant une science à part entière.

Publicité

Ces clarifications paraissent indispensables, après les commentaires des internautes, qui se disent choqués de voir le nouveau tableau des signes astrologiques.

En fait tout cela a commencé en 2016, lorsque de simples calculs mathématiques ont créé une panique incontrôlée. Cependant, un voyage dans le temps nous permettrait de mieux cerner le sujet et surtout de nous rassurer.

Ce que nous devons savoir, c’est que ce sont les Babyloniens, qui ont été les premiers à employer le concept de constellation, il y a 3000 ans déjà.

Publicité

Les étoiles leur avaient en effet servi de carte qui les aidait à s’identifier et à affirmer leur lien avec l’Univers. Dans cette espèce de calendrier, le ciel était partagé en 12 parties et chacune était désignée par un zodiaque, que le Soleil traverse comme le bras d’une horloge.

Bien entendu, la difficulté est que 13 constellations avaient été identifiées et non 12. Ophiuchus, étant l’intruse, elle a dû être écartée, pour que le partage soit correct et équitable. Ce qui n’arrange rien, c’est qu’une inclinaison de l’axe de la Terre a fait que le ciel s’est déplacé. C’est pourquoi l’astrologie ne peut être une référence fiable.

En 2016, la NASA a d’ailleurs tenu à établir que les anciens zodiacs n’étaient vraiment plus dans l’ère du temps. C’est ce qu’elle avait écrit sur son blog spécialement conçu pour les enfants, Space Place.

Publicité

Par ailleurs, les astronomes ont essayé de mettre à jour l’actuelle représentation des signes astrologiques en y ajoutant un treizième, et cela a engendré un léger décalage dans les dates, en plaçant Ophiuchus à la liste.

Inutile de vous dire à quel point les gens ont été horrifiés par cette publication, pensant que c’est l’Agence spatiale américaine qui avait changé leurs signes astrologiques. Celle-ci a beau essayé de dire que cela n’est pas du ressort des astronomes, mais il n’y a rien faire ! Cette accusation finit toujours par refaire surface.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>