La France a enregistré plus d’un million de cas confirmés de coronavirus depuis le début de la pandémie, affirment les autorités sanitaires françaises, faisant d’elle le deuxième pays d’Europe occidentale après l’Espagne à atteindre ce nombre d’infections connues.

Publicité

Les nouveaux chiffres publiés par l’Agence nationale de la santé montrent que les tests avaient confirmé au moins 1 041 075 cas en France cette année, dont 42 032 nouveaux cas déclarés au cours des dernières 24 heures.

Selon les experts, le nombre réel d’infections est sans doute beaucoup plus élevé que les chiffres que les gouvernements du monde signalent et pour cause, le manque de tests au début de la pandémie, les cas asymptomatiques et d’autres problèmes importants.

La France n’est pas si différente et comme d’autres pays d’Europe, elle a vu son nombre quotidien de cas augmenter ces dernières semaines alors que le virus rebondissait dans l’ensemble du continent.

Publicité

Les malades ou bien les patients COVID-19 occupent actuellement plus de 42 % des lits en USI au niveau national et 64 % en région parisienne, ce qui est énorme.

Vladimir Fedotov/Unsplash

La semaine dernière à elle seule a enregistré l’hospitalisation de plus de 11 000 nouveaux patients malheureusement atteints du coronavirus. En soins intensifs, 1 714 individus, toujours d’après l’Agence nationale de la santé.

Après avoir rendu visite à un hôpital de Pontoise, une banlieue au nord de Paris, plus tôt le vendredi, le Président français Emmanuel Macron a déclaré que « l’épidémie s’accélère très fortement ».

Publicité

Le gouvernement français a étendu un couvre-feu nocturne qu’il a instauré la semaine dernière dans 8 zones urbaines de France pour englober 38 autres régions et la Polynésie. Les couvre-feux de 21 h à 6 h et les autres mesures de santé publique dureront « au moins six semaines », ce sont les propos du chef de l’État.

L’extension signifie que 46 millions des 67 millions de Français seront soumis à des couvre-feux qui leur interdisent de sortir pendant ces heures, sauf pour des raisons limitées, telles que promener un chien, se rendre au travail et en revenir, prendre un train ou un vol.

Rappelons que la France a signalé plus de 34 000 décès liés au virus, l’un des plus hauts bilans d’Europe.

Publicité


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>