Nous ne sommes pas sans savoir que, à notre grand regret, les repas les plus savoureux sont souvent les moins sains : du fondant au chocolat à la pizza en passant par les frites, leur goût auquel il est très souvent difficile de résister ne les empêche cependant pas d’être particulièrement mauvais pour la santé.

Publicité
Publicité

Et à ce propos, un Professeur américain s’est intéressé à la portion exacte de frites que nous sommes censés manger pour éviter tout risque de contracter, sur le long terme, une pathologie cardiovasculaire…

Une conclusion qui n’est pas au goût de tout le monde

En se basant sur une étude qui prouve que la consommation régulière de frites favorise diverses maladies dangereuses pour notre santé, la conclusion du Professeur d’épidémiologie et de nutrition Eric Rimm, de l’Université d’Harvard, est on ne peut plus claire à ce sujet : « Je pense que ce serait bien que votre repas soit composé d’une salade et de six frites » a-t-il ainsi déclaré.

Publicité

Évidemment, cette affirmation n’a pas manqué de faire réagir de nombreux internautes : « Quel genre de [personne] voudrait six frites ? Je comprends, c’est mauvais pour nous, mais en manger six, ça ressemble à de la torture », « Cette personne est un monstre », « Comment ne manger que six frites et être satisfait ?! » ou encore « Je préfèrerais ne pas en avoir du tout. Mais nous savons tous que cela n’arrivera pas. » peut-on lire.

Pourtant, il explique que sa déclaration n’est en rien exagérée et que quoi que l’on en dise, le nombre de frites servies dans nos fastfoods reste beaucoup trop important : en l’espace de 25 ans, une portion moyenne a doublé, voire triplé de volume, si bien qu’aujourd’hui, elle comporte environ 55 bâtonnets (soit 510 calories à elle seule).

Publicité
Publicité

Soutenu par la Professeure et Directrice du New York Nutrition Group Lisa Moskovitz, cette dernière suggère qu’il serait judicieux de ne commander, à l’avenir, qu’une seule portion de frites pour plusieurs personnes, ou, au moins, un menu enfant pour limiter sa consommation tout en ne ressentant pas la frustration de n’en manger que très peu : « Si vous sentez que vous pouvez tout manger, vous ne vous sentirez peut-être pas si mal que ça » explique-t-elle.

Il ne faut pas manger plus de 6 frites, d'après un Professeur de Harvard - sante-et-medecine, nourriture - sucre, santé, Salade (mets), recherches, pommes de terre, Pizza, pathologie, Nutrition, Maladie cardio-vasculaire, maladie, goût, Glucide, Friture, Frite, Fondant au chocolat, Facteur de risque, études, Essai clinique, Espérance de vie humaine, Épidémiologie, amidon, alimentation
Iván Rivero, Pexels

Un aliment inévitablement mauvais pour la santé

Il va sans dire qu’une assiette de six frites peut paraître presque ridicule.

Pourtant, la communauté scientifique est sans équivoque : au-delà, elles deviennent extrêmement néfastes pour notre organisme.

Il faut savoir qu’au-delà du plaisir gustatif qu’elles nous procurent, se cache un aliment dangereux pour notre espérance de vie : préparées à base de pommes de terres, les frites se veulent pleines d’amidon et donc de glucides dont l’indice glycémique est très élevé.

Publicité
Publicité

Et tout cela sans compter le gras dans lequel elles baignent, la quantité de sel et des sauces (mayonnaise, fromage, ketchup…) que l’on y ajoute : en d’autres termes, compte tenu du fait qu’elles soient aussi bien grasses que sucrées et salées, les frites sont considérées par les médecins comme étant de véritables « bombes alimentaires à retardement » qui augmentent fortement les risques de mortalité.

« Une consommation accrue de pommes de terre frites pourrait augmenter le risque de maladies chroniques, telles que l’obésité, l’hypertension et le diabète, qui sont également de puissants facteurs de risque de pathologies cardiovasculaires », déclare le Professeur en biochimie nutritionnelle Nicola Veronese et son équipe de chercheurs.


Publicité