Pour se prémunir de la grippe et du coronavirus responsable de la plus grande pandémie qu’a connu notre planète depuis plus d’un siècle, il est important de rester vigilant et d’adopter des gestes barrières. 

Publicité

Ces derniers vous éviteront de contracter la maladie et permettront d’endiguer sa propagation.

Parmi ces mesures préventives, la désinfection des objets et des surfaces comme les poignées de portes ou les interrupteurs est la plus recommandée après le lavage régulier des mains.

Publicité

Inutile de se jeter sur les produits vendus en magasin avant de vérifier la nature de vos équipements.

En effet, une étude suggère que certains matériaux comme le cuivre, l’argent ou le laiton possèdent des pouvoirs d’auto-stérilisation contrairement à l’acier et à l’aluminium qui sont considérés comme de véritables nids à bactéries. 

Cela ne relève pas du hasard, mais de ce que les scientifiques appellent les métaux à effet oligodynamique.

Publicité

Ils se composent d’un ensemble d’ions ayant la capacité de détruire de nombreuses familles de cellules vivantes notamment les virus, les spores les champignons et les bactéries. 

Ces minuscules organismes ont un attrait particulier pour les ions des métaux cités plus haut, qui ne mettent pas plus de 15 minutes à les exterminer.

poignées de portes
Christian Stahl/Unsplash

Ainsi, dans le cas où vos poignées de portes ou d’armoires sont en laiton, en argent ou encore en cuivre non vernis, n’ayez crainte étant donné que les germes sont inactivés au maximum un quart d’heure après leur dépôt. 

Publicité

Autre fait intéressant, cet effet auto-stérilisant n’est pas seulement inhérent aux poignées de portes, mais à tous les articles domestiques, comme les pots et les couverts.

D’après une étude du Collège national de Katmandou au Népal, un récipient en cuivre a exterminé en 4 heures des salmonelles présentes dans de l’eau potable. 

Le mécanisme par lequel ces microbes sont neutralisés est encore méconnu. Certaines recherches avancent que la protéine des cellules cibles est dénaturée par les ions métalliques, en plus d’un certain nombre de réactions qui se produisent.

Pour résumer, il n’est pas utile de s’acharner à désinfecter des poignées de portes qui se stérilisent toutes seules.

Publicité

Notons que dans tous les cas et en ces temps d’épidémie, un bon lavage des mains aussi fréquent que possible et le respect d’une distance de sécurité entre les individus sont les attitudes nécessaires à suivre pour prévenir tout risque de contamination.


Partagez l'article

Contenu Sponsorisé

>