Avec l’annonce de l’état d’urgence dans les quatre coins du globe, un mouvement de panique s’est déclenché. Très vite, les pharmacies et autres vendeurs de matériel médical, en plus des supermarchés, ont été vidés. Dû à ces différents facteurs, un manque palpable de protection se ressent dans nos hôpitaux et le staff s’est retrouvé à court de masques et de tenues.

Suite à cette pénurie, des aides sous plusieurs formes se sont manifestées. Des voisins ont commencé à offrir des masques qu’ils avaient à leur voisin infirmier, les plus riches ont fait des dons inestimables pour faire avancer la recherche, les usines redoublent d’efforts afin de produire des quantités doubles de produits hygiéniques, etc.  

Nike, quant à elle, a décidé de dédier son savoir-faire et ses produits à la fabrication de visières pour le visage afin d’aider les fabriques spécialisées qui sont actuellement débordées.

Lors d’une conférence de presse tenue le 24 mars 2020, le CEO de la marque, John Donahoe, s’est exprimé sur le sujet. Il a annoncé le projet, encore en cours de réalisation. En collaboration avec l’Oregon Health & Science University, le tout premier modèle a été dévoilé mardi dernier.

NIKE

« Les matériaux jadis utilisés pour le rembourrage du col de nos baskets a été recyclé, les cordes […] réinventées et, surtout, la technologie propre à Nike pour fabriquer des semelles a été redirigée, » a écrit la marque à ce propos.

En neuf étapes, cette visière a été créée en trois parties. Le but principal étant d’arriver à reproduire des protections déjà existantes, mais avec les matériaux dont dispose déjà l’entreprise. C’est à la fois un gain de temps et d’argent considérables. 

Pour commencer, les bénéficiaires de cette initiative seront principalement les personnes qui travaillent au OHSU. Le premier lot leur a été envoyé le 3 avril 2020. Ils comptent évidemment étendre leur portefeuille client sur un marché plus large — dont Providence, Legacy Health Systems, et Kaiser Permanente. 

Donahoe confie qu’il espère voir des compagnies comme Nike se joindre au projet, afin d’accroître leur efficacité dans leur combat contre le virus. En entrant en contact avec les systèmes de santé, ils peuvent, ensemble, élaborer une stratégie afin de trouver le meilleur moyen de leur venir en aide.


Partagez l'article

>