S’il y a bien une matière que l’on ne trouvait pas particulièrement intéressante à l’école, c’était sans aucun doute les cours de grammaire et d’orthographe.

Publicité

Entre les dizaines de règles qui existent, ainsi que toutes leurs exceptions, il y avait vraiment de quoi avoir envie d’abandonner et de passer à autre chose.

C’est visiblement ce qu’a fait ce chef d’entreprise américain étant plus jeune à en croire la décision de la Cour de justice du Maine qui lui a notamment demandé de débourser pas moins de 5 millions de dollars pour l’oubli d’une simple virgule.

Publicité

À présent, nous pouvons être sûrs qu’il a appris la leçon…

Quand les détails ont toute leur importance

En français comme en anglais, la « virgule de série » (plus connue sous le nom de « oxford comma » chez nos voisins anglophones), se place juste avant la dernière conjonction de coordination lorsqu’il y a une énumération.

Bien que dans certaines situations, l’ajout d’une simple virgule puisse paraître complètement inutile parce qu’elle ne change en aucun cas le sens de la phrase, il arrive parfois qu’elle ait toute son importance.

Publicité

De ce fait, écrire « Et si on mangeait, les enfants ? » n’a clairement pas le même sens que « Et si on mangeait les enfants ? » comme le rappelle Sylvain Szewczyk, jeune amoureux de la langue française et écrivain.

Si cet exemple est purement humoristique et n’engage en rien notre responsabilité, imaginez à présent ce que pourrait coûter une telle erreur dans la rédaction d’un contrat de travail signé par des centaines d’employés et qui, de surcroît, travaillent dans une même entreprise depuis plusieurs années.

Même si cela peut sembler quelque peu abusif de prime abord, notons par ailleurs qu’un contrat se doit d’être parfaitement clair.

Publicité

« La ponctuation [dans les contrats] est essentielle. Cela se résume à des virgules, elles sont importantes et dépendent exactement du contexte » explique l’auteur du « Manuel de style pour la rédaction des contrats » Ken Adams.

Public Domain, Pxhere

Une décision de justice inattendue, mais réelle

De ce fait, en 2014, trois chauffeurs d’Oakhurst Dairy, une société laitière à Portland, dans le Maine, ont intenté un procès à leur patron parce qu’ils ont estimé que l’article relatif aux heures supplémentaires dans leur contrat de travail n’était pas très clair, tout cela à cause de l’absence d’une virgule.

Ainsi, l’article en question stipule que les heures supplémentaires ne peuvent pas être rémunérées aux travailleurs s’ils sont « engagés dans la mise en conserve, la transformation, la conservation, la congélation, le séchage, la commercialisation, le stockage, l’emballage, le conditionnement ou l’expédition : 1) de produits agricoles ; 2) de produits à base de viande et de poisson ; et 3) des denrées périssables. »

Publicité

Malgré le grand nombre de virgules que l’on peut constater ici, il en manque pourtant bel et bien une, précisément entre « conditionnement » et « ou expédition ».

En effet, sans celle-ci, cela implique que c’est soit le conditionnement qui n’est pas payé, soit l’expédition, mais pas les deux tâches à la fois.

Par conséquent, si un employé effectue ces deux actions pour un même produit, il doit être rémunéré au moins pour l’une d’entre elles.

Publicité

Les trois camionneurs ainsi que leurs 120 collègues ont finalement obtenu gain de cause qui s’est traduit par un dédommagement de quelque 5 millions de dollars (soit un peu plus de 40 000 dollars par travailleur).

En outre, le sénateur chargé de l’affaire André Cushing a personnellement modifié cet article pour qu’il ne prête plus jamais à confusion, si bien que toutes les virgules ont été remplacées par des points-virgules, sans oublier évidemment celui qui restera très certainement le plus cher de l’Histoire…

Publicité

Partagez l'article

Publicité
>